Avions/Commandes - Barron's n'exclut pas une bonne surprise

lundi 4 février 2008 12h32
 

NEW YORK, 4 février (Reuters) - Les commandes mondiales d'avions ne devraient pas égaler cette année le niveau record de 2007 mais un analyste de la banque suisse UBS prévoit qu'elles seront supérieures à la normale à ce stade du cycle du secteur, écrit Barron's dans son édition de lundi.

Pour David Strauss, analyste des valeurs américaines de l'aérospatiale et de la défense chez UBS Investment Research, le marché s'est trop positionné en fonction de l'hypothèse d'une fin plus précoce que prévu du cycle haussier du secteur, ajoute l'hebdomadaire financier.

"Le marché de l'aérospatiale va probablement décélérer au regard des niveaux de l'an dernier mais il ne va pas chuter", estime Strauss, cité par Barron's.

Les titres de l'américain Boeing (BA.N: Cotation) et de l'européen EADS EAD.PA, maison-mère de l'avionneur Airbus, sont en recul d'environ 30% par rapport à leurs plus hauts, constate Barron's.

Pour appuyer son pronostic, Strauss cite ses propres enquêtes semestrielles. Selon celle qui porte sur les intentions de commandes d'environ la moitié des plus grosses compagnies aériennes, 73% des personnes interrogées ont répondu discuter de commandes ou prévoir de le faire dans l'année à venir. Le Moyen-Orient et l'Asie devraient continuer à porter ces commandes, ajoute Barron's.

Selon Strauss, 54% des personnes interrogées en Amérique du Nord ont déclaré discuter de commandes ou prévoir de le faire d'ici un an, contre seulement 44% dans l'enquête réalisée il y a six mois. /SD

(Diane Craft, version française Stanislas Dembinski)