3 juin 2008 / 23:32 / dans 9 ans

USA - Nouvelle chute du marché automobile en mai

par Poornima Gupta et David Bailey

DETROIT, 3 juin (Reuters) - Les ventes de voitures neuves ont chuté en mai aux Etats-Unis, les consommateurs continuant de bouder les pick-up et autres 4x4 dans un contexte de flambée du prix des carburants, la baisse du marché affectant ainsi au premier chef les constructeurs américains.

Pour la première fois de son histoire, le japonais Honda (7267.T) a enregistré plus d‘immatriculations que Chrysler, délogeant ainsi ce dernier de la place de numéro quatre de l‘automobile aux Etats-Unis.

De son côté, Toyota (7203.T), malgré des ventes également en baisse le mois dernier, a encore réduit l’écart avec General Motors (GM.N), le numéro un du marché.

Les modèles Civic et Accord de Honda ainsi que les Camry et Corolla, tous des berlines, ont enregistré des ventes supérieures à la gamme de pick-up série F de Ford (F.N). C‘est la première qu‘une berline fait mieux que ce pick-up depuis 1991.

“C‘est un mois décisif, le signe d‘un changement d’époque”, a estimé Jim Farley, directeur commercial chez Ford, qui a rejoint le constructeur américain l‘an dernier après avoir passé 17 ans chez Toyota.

Honda et Nissan (7201.T) sont les seuls constructeurs à contre-tendance en mai, faisant état de ventes en hausse de respectivement 11% et 4%.

“La hausse spectaculaire de ventes de berlines (à l‘opposé de 4x4 et de pick-up) apparaît comme l‘un des bouleversements les plus marquants de ces dix dernières années dans les comportements d‘achats d‘automobiles”, a souligné Dick Colliver, vice-président de Honda Amérique.

Les ventes de berlines, qui représentaient encore moins de la moitié du total des ventes en 2007, ont atteint une part de 57% en mai. De leur côté, les ventes de pick-up sont retombées à la part qu‘elles détenaient en 1995.

CHUTE DE 30% DE GM

Dans leur ensemble, les ventes de véhicules sont tombées, en glissement annuel, à 14,25 millions d‘unités en mai, contre 14,4 millions en avril et une moyenne de 15,2 au premier trimestre.

Les ventes de GM ont plongé de 30%, celles de Ford de 19% et celles de Toyota de 8%. A part Chrysler (-25%), tous les constructeurs présentent des chiffres ajustés pour tenir compte de la variation du nombre de jours ouvrables. Le mois de mai 2008 en comptait un de plus que mai 2007.

La part de marché de GM est tombé à un plus bas historique de 19% en mai alors qu‘elle était de 45% en 1980.

Le constructeur a annoncé ce mardi la fermeture de quatre usines nord-américaines et signalé l’éventualité de voir la marque Hummer vendue pour réduire, dans sa gamme, la proportion des 4x4 et pickups qui se vendent mal. [ID:nL03814313]

Les performances médiocres du mois de mai ont ravivé les craintes que le marché automobile américain est bien parti pour enregistrer en 2008 la plus mauvaise année depuis une décennie.

Toyota a d‘ailleurs annoncé qu‘il ne s‘attendait plus à égaler cette année les résultats record de 2007 en raison d‘une baisse de la demande pour les pick-up et du ralentissement économique à l‘oeuvre aux Etats-Unis.

“L‘accélération de la tendance baissière est plus marquée que ce que nous avions anticipé”, a déclaré Jesse Toprak, analyste chez Edmunds. /BVO

Version française Benoit Van Overstraeten

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below