Clarins a bien étudié le dossier YSL Beauté

vendredi 1 février 2008 12h13
 

PARIS, 1er février (Reuters) - Clarins CLRP.PA a bien étudié la possibilité du rachat d'YSL Beauté auprès de PPR (PRTP.PA: Cotation), qui l'a finalement cédé à L'Oréal (OREP.PA: Cotation) en janvier.

"On savait qu'Yves Saint-Laurent ne resterait pas éternellement chez PPR. Nous avons besoin de croissance, donc effectivement nous avons regardé ça", a déclaré vendredi Olivier Courtin-Clarins, directeur général du groupe, lors d'une conférence téléphonique, en réponse à une question d'un analyste.

"Mais la croissance qu'YSL Beauté peut apporter, c'est une croissance dans les parfums-maquillage haut de gamme et c'est une croissance qui serait pour nous essentiellement européenne, où nous sommes déjà surdimensionnés", a-t-il dit.

"Ce n'est donc pas l'idéal en termes d'acquisitions pour nous et les prix étaient peut-être un peu élevés pour la maison Clarins", a-t-il ajouté.

Après des mois de spéculations, YSL Beauté a finalement été racheté à PPR (PRTP.PA: Cotation) par L'Oréal ORPE.PA, le 23 janvier, pour une valeur d'entreprise (dette incluse) de 1,15 milliard d'euros. /PD

(Pascale Denis)