LEAD 1 Legrand compte toujours maintenir ses marges en 2008

mercredi 30 juillet 2008 09h01
 

 par Yann Le Guernigou
 PARIS, 30 juillet (Reuters) - Legrand (LEGD.PA: Cotation) a dégagé une
marge opérationnelle stable au premier semestre et entend
toujours y parvenir sur l'ensemble de 2008 grâce aux effets
combinés d'une forte croissance dans les pays émergents et de
l'adaptation de sa base de coûts à un environnement économique
"plus difficile qu'anticipé" en début d'année.
 Celle-ci a conduit le spécialiste des équipements électriques
basse tension à revoir en légère baisse sa prévision de
croissance de ses ventes, qui devrait être de "près de 7%" cette
année alors qu'il l'escomptait encore en février dans une
fourchette de 7% à 9%.
 Pour le premier semestre, Legrand a annoncé mercredi matin
une marge opérationnelle ajustée stable à 17,9% qui traduit des
rythmes de croissance identiques (3,4%), du résultat
opérationnel (388,7 millions d'euros) comme du chiffre
d'affaires (2.166 millions).
 Les deux sont ressortis légèrement au-dessus du consensus
Reuters Estimates, qui anticipait un résultat opérationnel
ajusté de 376 millions et un chiffre d'affaires de 2.150
millions.
 Dopé par un gain de change et un taux d'imposition
légèrement inférieur à celui du premier semestre 2007, le
résultat, net, part du groupe, a progressé de 19,4%, à 233,1
millions (220 millions anticipé).
 Hors effet de change, la progression du chiffre d'affaires a
été 6,6% au premier semestre. Retraitée des effets de périmètre,
elle a atteint 3,1% à la faveur d'un deuxième trimestre (+4,6%)
plus dynamique que le premier (+1,4%).
 
 COÛTS RÉPERCUTÉS
 Olivier Bazil, vice P-DG, du groupe, a souligné lors d'une
conférence téléphonique qu'elle avait été portée par les pays
émergents, où Legrand a enregistré une croissance de 14% à
données comparables. 
 Leur poids dans le chiffre d'affaires est ainsi passé en un
an de 22% à 26% et a permis de compenser la faiblesse de
l'Amérique du Nord ou de pays comme l'Espagne, où le groupe est
confronté à une forte baisse du marché immobilier résidentiel.
 Legrand insiste également sur la montée en puissance de
nouveaux segments comme celui de l'efficacité énergétique ou de
l'ensemble voix-données-images qui affichent des croissances à
deux chiffres et dont le poids approche les 20% du total des
ventes.
 Parallèlement, Legrand fait valoir qu'il est parvenu depuis
le début de l'année à adapter sa base de coûts à l'évolution de
ses ventes et qu'il continue de répercuter intégralement dans
ses tarifs, grâce à ses positions fortes, les hausses de prix
des matières premières et de composants.
 Pour ces raisons, le groupe a confirmé son objectif de marge
opérationnelle ajustée 2008 proche du niveau de 17,5% enregistré
sur l'ensemble de 2007. Le consensus Reuters Estimates
anticipait jusqu'ici une baisse d'un point de celle-ci, à 16,5%.
 La dette de Legrand a progressé à 2,2 milliards d'euros sur
les six premiers mois de l'année, contre 1,86 milliard un an
plus tôt, pour représenter 107% des capitaux propres contre 87%.
 Le groupe a procédé sur la période à quatre acquisitions qui
lui apporteront un chiffre d'affaires supplémentaire de 100
millions d'euros sur l'ensemble de 2008. /YLG
 
 (Yann Le Guernigou, édité par Jacques Poznanski)