LEAD 1 Thomson Reuters prévoit des économies anticipées

jeudi 1 mai 2008 18h36
 

NEW YORK, 1er mai (Reuters) - Le groupe d'information Thomson Reuters (TRI.TO: Cotation) TRIL.L a annoncé jeudi qu'il visait une croissance de 6 à 8% de son chiffre d'affaires 2008 et qu'il comptait atteindre plus tôt que prévu ses objectifs de réductions de coûts. ECONOMIES. Dans son premier communiqué de résultats publié depuis la fusion de Thomson et de Reuters, le groupe vise un milliard de dollars (647 millions d'euros) d'économies de coûts par an d'ici la fin 2010 et 1,2 milliard d'ici 2011. Il précise que ces objectifs seront ainsi atteints plus tôt que prévu précédemment.

Le groupe canadien d'informations financières et de services professionnels a racheté le britannique Reuters le 17 avril dernier pour plus de 16 milliards de dollars en cash et en titres.

BENEFICE D'EXPLOITATION. Le nouveau groupe a fait état jeudi d'un bénéfice opérationnel en forte hausse au premier trimestre, et annoncé que l'entité née de la fusion allait bénéficier de la diversification de ses sources de revenus.

Le bénéfice d'exploitation courant est ressorti sur le trimestre écoulé à 579 millions de dollars, en hausse de 37% par rapport à la période identique de l'an dernier. Ces données sont proforma, avec un comparatif établi comme si Thomson et Reuters avaient déjà fusionné au premier trimestre 2007.

CHIFFRE D'AFFAIRES. Le C.A. proforma du nouveau groupe a progressé de 12% sur les trois mois au 31 mars à 3,3 milliards de dollars.

COMMENTAIRE DE LA DIRECTION. "Nos résultats combinés du premier trimestre et nos objectifs pour l'ensemble de l'exercice reflètent la vigueur de notre activité, même en ces temps de turbulences sur les marchés", a souligné Tom Glocer, directeur général du nouveau groupe, dans le communiqué de résultats.

COMMENTAIRE D'ANALYSTE. Polo Tang, analyste chez UBS, estime que ces résultats et les prévisions pour 2008 dépassent les attentes, grâce notamment à une croissance plus forte que prévu sur les marchés de Thomson Reuters.

"Cela implique que le groupe table sur la poursuite d'une forte croissance de ces marchés tout au long de l'année, ce qui nous semble optimiste, en raison de lourdes réductions d'effectifs dans la banque d'investissement (au deuxième trimestre)", écrit Tang dans une note à ses clients.

PREVISIONS. Thomson Reuters table sur une marge bénéficiaire de 19-21% pour 2008, avec une marge de free cash flow, hors synergies et coûts d'intégration, à un niveau de 11-12% du chiffre d'affaires.

COURS DE BOURSE. L'action Thomson Reuters a pris 3,33% à 1.589,31 pence jeudi à la Bourse de Londres, après être montée en séance jusqu'à 1.712 pence. /GG/SD

(Robert MacMillan, version française Gilles Guillaume et Stanislas Dembinski)