Barclays surveille le renforcement des exigences en capital

jeudi 10 décembre 2009 20h44
 

PARIS, 10 décembre (Reuters) - Marcus Agius, président de la banque britannique Barclays Group (BARC.L: Cotation), est très préoccupé par l'éventail des activités bancaires qui seront soumises à un renforcement des exigences en fonds propres, déclare-t-il dans une interview à paraître vendredi dans les Échos.

"Si cela est fait de manière trop rapide et trop globale, la capacité des banques à prendre des risques sera amputée et cela nuira à la reprise économique", dit-il.

"Nous travaillons activement avec les autorités de régulation pour mettre en place les mesures les plus appropriées mais la pression politique est intense."

Interrogé sur la volonté des gouvernements de taxer les bonus 2009 [ID:nGEE5B91DO], Marcus Agius a répondu: "Barclays comprend pourquoi le gouvernement doit, à court terme, répondre aux difficultés de finances publiques auxquelles le Royaume-Uni est confronté, et les conséquences fiscales qui en découlent", avant d'ajouter: "Mais le maintien d'un secteur dynamique et performant constitue le meilleur moyen de permettre aux banques de contribuer de manière substantielle à l'économie britannique en tant que prêteurs, employeurs, contribuables et pourvoyeurs de dividendes."

(Gilles Guillaume, édité par Nicolas Delame)