Fiat ne pourra atteindre l'objectif de marge de Chrysler/Presse

lundi 7 décembre 2009 08h54
 

MILAN, 7 décembre (Reuters) - Fiat FIA.MI ne sera pas en mesure d'atteindre une marge opérationnelle comprise entre 7 et 7,7%, niveau visé par Chrysler, car l'Europe n'a pas réduit ses capacités, a déclaré l'administrateur délégué du constructeur italien, Sergio Marchionne, à Automotive News.

Dans cet entretien publié lundi, Sergio Marchionne, également patron de Chrysler, a annoncé que les deux constructeurs devraient atteindre "certainement avant 2014" la barre des 5,5 millions de véhicules vendus par an.

"Je pense qu'une entreprise automobile efficacement gérée peut réaliser 7 à 7,7% (de marge) aux Etats-Unis. Est-ce que ce chiffre est possible sur le marché européen ? (...) La réponse est non", a-t-il ajouté.

"En Europe, les surcapacités structurelles n'ont pas été résolues (... ) L'administration Obama (...) a obligé une restructuration de cette industrie où les sociétés qui sortent de la faillite vont être beaucoup mieux armées pour générer des rendements des capitaux propres."

Sergio Marchionne, dont l'intégralité de l'entretien est disponible sur www.autonews.com, a confirmé que le segment A des voitures citadines et leurs moteurs pour le marché américain serait fabriqués dans la zone d'Accord de libre-échange nord-américain (ALENA).

Fiat, qui détient 20% de Chrysler, espère d'ailleurs produire sa Fiat 500 aux Etats-Unis d'ici 2011.

L'administrateur délégué de Fiat a également déclaré au magazine qu'un modèle de participations croisées entre les deux constructeurs, comme c'est le cas entre Renault (RENA.PA: Cotation) et Nissan, était valable "jusqu'à un certain point", et qu'une autre option serait "celle qui permet une (...) intégration bien plus profonde ne nécessitant pas de participations croisées."

Concernant la marque Chrysler et la ligne Lancia de Fiat, Sergio Marchionne a indiqué que les deux fonctionneraient comme une seule marque à l'avenir, en comptant sur la solidité de Chrysler aux Etats-Unis.

Il a également dit que la Jeep Commander pourrait à terme être produite en Chine ou en Russie.

"J'ai besoin de trouver une alternative au site de production", a-t-il expliqué. "La Chine et la Russie sont des possibilités".

(Jo Winterbottom, version française Alexandre Boksenbaum-Granier)