Geely continue à examiner des acquisitions en dehors de Volvo

lundi 7 décembre 2009 08h32
 

HONG KONG, 7 décembre (Reuters) - Le constructeur automobile chinois Geely Automobile Holdings, dont la maison mère a fait une offre pour Volvo, a déclaré lundi qu'il continuait à examiner des opportunités d'acquisitions, précisant qu'il était également intéressé par les équipements et les moteurs.

"La déprime des marchés automobiles américain et européens continue d'être pour nous une source d'opportunités d'achat", a déclaré à des journalistes Lawrence Ang, un dirigeant de Geely Auto, à l'issue de l'assemblée générale du groupe.

Geely a eu des discussions avec General Motors [GM.UL] au sujet de Saab - un autre constructeur suédois que le groupe américain veut céder d'ici la fin de l'année - mais elles n'ont pas abouti et se sont terminées il y a quelque temps.

"Nous avions examiné le dossier de Saab mais GM ne nous a pas recontacté. Peut-être notre offre n'était-elle pas assez attrayante aux yeux du groupe ?", a déclaré Lawrence Ang.

Prié de dire si elles pouvaient être rouvertes, il a répondu ! "Qui sait ?".

Fin octobre, Ford (F.N: Cotation) a désigné Zhejiang Geely Holding comme son candidat privilégié pour la reprise de Volvo, le constructeur suédois valant, selon des informations de presse, quelque deux milliards de dollars (1,34 milliard d'euros).

Des sources ont dit la semaine dernière à Reuters que Geely cherchait à obtenir un milliard de dollars de prêts auprès de banques chinoises pour financer son offre sur Volvo.

Geely, qui fabrique des modèles tels que le Free Cruiser et Kingkong, a également dit tabler sur 400.000 véhicules vendus l'année prochaine, ce qui représente une hausse de 33% par rapport au niveau estimé de 2009.

Le marché automobile chinois devrait bondir de 45% cette année mais cette croissance est attendue en décélération en 2010, avec une progression plus modeste entre 10% et 15%.

Vers 7h35 GMT, le titre Geely gagnait 5,88% à la Bourse de Hong Kong, à 4,32 dollars de Hong Kong, après avoir atteint plus tôt un record de 4,38.

(Joanne Chiu, version française Benoit Van Overstraeten)