3 décembre 2009 / 07:08 / il y a 8 ans

LEAD 2 Siemens prévoit un recul de son bénéfice en 2010

* Bénéfice d'exploitation 2010 attendu entre E6 et E6,5 mds, contre 7,46 mds en 2009

* Bénéfice d'exploitation de 1,9 md au T4 (1,5 md attendu)

* Charge de E1,63 md au T4 au titre de la participation dans Nokia Siemens Networks

* Dividende inchangé

* L'action perd plus de 2%

(complété avec réaction d'analyste et précisions)

par Marilyn Gerlach

MUNICH, 3 décembre (Reuters) - Le conglomérat industriel allemand Siemens (SIEGn.DE) a annoncé jeudi qu'il prévoyait un résultat opérationnel en baisse pour l'exercice entamé en octobre et qu'il renonçait à son objectif de marge pour sa division Industrie en raison de la faiblesse des investissements des entreprises.

"L'environnement général du marché restera difficile en 2010", a déclaré le président du directoire, Peter Löscher, après la publication des résultats du dernier trimestre de l'exercice 2008-2009, clos fin septembre.

"Nous nous attendons à ce que le résultat total des secteurs se situe entre 6,0 et 6,5 milliards d'euros pour l'exercice fiscal 2010", a précisé le groupe en faisant référence au résultat opérationnel de ses trois pôles, Industrie, Energie et Santé.

Cette prévision est à comparer aux 7,466 milliards d'euros dégagés sur l'ensemble de 2008-2009 et aux 6,45 milliards prévus par les analystes interrogés par Reuters pour l'exercice en cours.

Pour le dernier trimestre de 2008-2008, Siemens, considéré comme un baromètre de l'économie dans la zone euro en raison de la gamme étendue de ses produits, a fait état d'un résultat d'exploitation en hausse de 25% à 1,923 milliard d'euros. Les analystes tablaient sur un résultat de 1,566 milliard seulement.

Mais une dépréciation de 1,63 milliard d'euros sur sa participation de 50% dans l'équipementier télécoms en difficulté Nokia Siemens Networks [NSN.UL], créé en 2007 avec Nokia NOK1V.HE, a fait passer son résultat net dans le rouge avec une perte de 1,06 milliard d'euros.

Après une baisse moins forte que prévu des commandes au quatrième trimestre, le carnet des commandes en souffrance représentait 81 milliards d'euros à la fin septembre mais devrait diminuer pendant l'exercice en cours.

UNE DÉPRÉCIATION AU TITRE DE NSN PÈSE SUR LE T4

Le géant industriel allemand a abandonné son objectif d'une marge de bénéfice comprise entre 9% et 13% en 2009-2010 pour la division Industrie, son coeur d'activité, mais il a réaffirmé sa prévision d'une marge allant de 11% à 15% pour la division Energie.

Le segment Industrie de Siemens a été durement affecté par la crise en raison des reports de commandes des entreprises pour les produits qu'il fabrique.

"Le quatrième trimestre semble très solide d'un point de vue opérationnel (...) mais la prévision semble particulièrement prudente et dans le bas de la fourchette des attentes", a estimé un analyste londonien.

Le concurrent suisse ABB ABBN.VX a déclaré que les perspectives demeuraient incertaines pour ses activités jusqu'à la fin 2009 et en 2010. Mais il a réaffirmé ses objectifs à cinq ans, qui prévoient notamment une marge d'Ebit comprise entre 11% et 16% à moyen terme.(Plus de détails [ID:nLT200524])

D'après des statistiques préliminaires pour le troisième trimestre, la production industrielle semble avoir pris le relais de la consommation des ménages en Allemagne comme principal moteur de la croissance. Le carnet de commandes important des industriels laisse présager une nouvelle augmentation de la production au dernier trimestre de l'année.

Siemens a dit espérer tirer parti des fruits de la reprise économique mondiale lors de l'exercice 2011. Peter Löscher a toutefois prévenu qu'il faudrait du temps avant que l'économie ne retrouve ses niveaux d'avant la récession, soulignant que la crise dans les secteurs de la finance et de l'immobilier était loin d'être terminée.

Le groupe a prévenu que la restructuration de NSN pèserait sur ses investissements dans les années à venir.

Le mois dernier, Nokia a inscrit une charge de 908 millions d'euros au troisième trimestre au titre de l'équipementier télécoms.

Siemens a par ailleurs proposé le versement d'un dividende inchangé de 1,60 euro par action pour l'exercice 2008-2009.

En fin de matinée, le titre perdait 2,2% à 66 euros, sousperformant l'indice vedette allemand Dax .GDAXI qui progressait dans le même temps de 0,9%.

(version française Benoit Van Overstraeten et Gwénaëlle Barzic, édité par Dominique Rodriguez)

Service économique. Tel 01 49 49 53 87. Reuters Messaging : benoit.vanoverstraeten.reuters.com@reuters.net

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below