2 décembre 2009 / 12:30 / il y a 8 ans

LEAD 2 Nokia voit le marché du mobile progresser de 10% en 2010

* Prévision de marge 2010 de 12-14% pour les combinés

* Stagnation du marché des équipements de réseaux en vue en 2010

* L'action baisse

par Tarmo Virki

HELSINKI, 2 décembre (Reuters) - Nokia NOK1V.HE anticipe pour 2010 une croissance du marché des téléphones mobiles plus marquée que ce qu'attendent les analystes, tout en soulignant que les prix des combinés continueront à baisser l'année prochaine.

Le premier fabricant mondial de téléphones mobiles a déclaré mercredi tabler sur une hausse en volume d'environ 10% du marché l'an prochain, soit davantage que le consensus des analystes qui donne 8,6%. Nokia a précisé que sa part de marché serait inchangée en 2010.

"A l'approche de 2010, le marché mondial des appareils mobiles se stabilise et il croît davantage dans les domaines où Nokia jouit d'avantages compétitifs", déclare dans un communiqué le nouveau directeur financier, Timo Ihamuotila.

Nokia vise pour sa division de combinés mobiles une marge d'exploitation de 12 à 14% l'an prochain, conforme à celle dégagée cette année mais bien inférieure à celle de plus de 20% des années précédentes.

"J'ai l'impression que le consensus tournait plutôt autour du haut de cette fourchette, donc c'est légèrement négatif", a commenté Nicolas von Stackelberg, analyste de Sal. Oppenheim.

Vers 16h00 GMT, le titre Nokia cédait 2,13% à 8,72 euros, faisant moins bien que l'indice regroupant les valeurs technologiques européennes .SX8P (-0,5%).

La valeur est passé à côté du rebond des Bourses depuis le mois de mars et accuse une chute de 20% depuis le début de l'année, les investisseurs ne se montrant guère convaincus par la gamme de 'smartphones' du groupe, un des segments les plus dynamiques du marché de la téléphonie mobile.

A titre de comparaison, l'indice sectoriel, dont Nokia est la composant le plus important, affiche une hausse de 17% sur la période.

(Pour un graphique comparant le cours de Bourse de Nokia à ceux d'Apple et de RIM, cliquer sur : here)

RALENTISSEMENT DE LA BAISSE DES PRIX DES COMBINES

"Nous avons trois objectifs pour 2010 : réalisation, réalisation, réalisation", a déclaré le directeur général de Nokia, Olli-Pekka Kallasvuo, lors d'un discours prononcé devant les actionnaires réunis en assemblée générale.

Il a ajouté que le groupe avait réduit les coûts de sa division mobile d'un milliard d'euros par an.

Nokia, comme l'ensemble de ses concurrents, a souffert de la baisse des dépenses de consommation des ménages induite par la récession et de l'intensification de la concurrence dans le haut de gamme du marché.

Le groupe a toutefois suggéré que les conditions d'activité allaient connaître une légère amélioration, évoquant une décélération de la baisse des prix de vente moyens des combinés en 2010.

"Tabler sur un ralentissement de la baisse de ces prix constitue une petite surprise, surtout au vu de l'incroyable pression sur les marges qui s'annonce dans les smartphones", a estimé Ben Wood, analyste chez CCS Insight.

Son concurrent Samsung Electronics (005930.KS) a annoncé lundi être en bonne voie pour dépasser son objectif de vente de téléphones mobiles cette année sous l'impulsion de la croissance de ses ventes d'appareils à écran tactile. [ID:nGEE5AT08R]

Nokia a déclaré que le nombre de modèles à écran tactile dans son catalogue connaissait une augmentation rapide.

Le groupe finlandais a augmenté ses investissements dans des services internet mobile ces dernières années, afin de pouvoir mieux rivaliser avec les smartphones d'Apple (AAPL.O) et de RIM RIM.TO, le fabricant des Blackberry.

Niklas Savander, qui dirige la division de services internet mobiles, a souligné que les téléchargements sur Ovi Store, la boutique en ligne de Nokia, se rapprochaient du seuil d'un million par jour.

Le groupe s'est fixé comme objectif d'avoir 300 millions d'utilisateurs actifs de ces services pour un chiffre d'affaires d'au moins deux milliards d'euros d'ici la fin de 2011.

"Aujourd'hui, je suis plus confiant qu'il y a un an sur notre capacité à atteindre cet objectif de deux milliards en 2011", a poursuivi Niklas Savander.

(Tarmo Virki, version française Alexandre Boksenbaum-Granier, Wilfrid Exbrayat et Benoît Van Overstraeten)

Service Economique. Tél 01 49 49 53 87. paris.equities@thomsonreuters.com. Reuters Messaging: alexandre.boksenbaum-granier.thomsonreuters.com@reuters.net

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below