December 1, 2009 / 10:40 PM / 8 years ago

LEAD 1 USA/Auto - Légère hausse des ventes en novembre

4 MINUTES DE LECTURE

* Les constructeurs parlent d'une reprise très progressive * Hausse des ventes pour Hyundai, Toyota, Nissan * Stabilité des ventes pour Ford, baisse de 2% pour GM, chute de 25% pour Chrysler * Démission du directeur général de GM

par Soyoung Kim et Bernie Woodall

DETROIT, 1er décembre (Reuters) - Les ventes de nouvelles voitures ont légèrement augmenté aux Etats-Unis en novembre, tirées essentiellement par les performances des constructeurs asiatiques dans un contexte de reprise de l'activité décrite comme lente par les principaux acteurs.

Le sud-coréen Hyundai (005380.KS) a enregistré un bond de 46% de ses immatriculations le mois dernier et a dit être bien parti pour atteindre une part de marché de 4% aux Etats-Unis cette année.

Toyota (7203.T), premier constructeur mondial et la marque la plus vendue aux Etats-Unis, a vu ses ventes augmenter de 11,5% en novembre, en données ajustées, et Nissan (7201.T) a fait état d'une hausse de près de 21% aux Etats-Unis.

En revanche, Honda (7267.T) a accusé une baisse de près de 3% de ses ventes.

Dans leur ensemble les constructeurs américains ont reculé, Ford (F.N) se distinguant une nouvelle fois de ses concurrents nationaux en annonçant une stabilité de ses ventes en novembre par rapport au même mois de l'an dernier.

General Motors [GM.UL], qui a par la suite annoncé la démission de son directeur général Fritz Henderson, a vu ses ventes baisser de 2% tandis que Chrysler, désormais sous contrôle opérationnel de Fiat FIA.MI, a subi une chute de 25% de ses immatriculations.

Ford, le seul des "Big Three" de Detroit à ne pas avoir eu recours à des fonds publics pour traverser l'une des pires crise de l'histoire de l'industrie automobile américaine, a dit qu'il se fixait comme objectif une hausse de 58% de la production en Amérique du Nord au premier trimestre 2010.

"Il semblerait que l'économie et les ventes de voitures se soient stabilisées. Le pire est passé", a déclaré Ken Czubay, spécialiste de l'analyse des ventes chez le constructeur.

Sur une base ajustée - novembre 2009 a compté deux jours ouvrables de moins que novembre 2008 - le marché automobile s'est établi à un peu moins de 11 millions d'unités le mois dernier contre 10,4 millions il y a un an.

L'année 2009 devrait se terminer à un niveau d'environ 10,5 millions d'unités, soit au plus bas depuis le début des années 1980.

La plupart des analystes et des dirigeants automobiles voient le marché à entre 11 et 12 millions de véhicules l'an prochain.

(Version française Benoit Van Overstraeten)

Service économique. Tel 01 49 49 53 87. Reuters Messaging : benoit.vanoverstraeten.reuters.com@reuters.net

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below