Euler Hermes a vocation à rester dans le groupe Allianz - Presse

lundi 30 novembre 2009 09h17
 

PARIS, 30 novembre (Reuters) - Euler Hermes (ELER.PA: Cotation) a vocation à rester au sein du groupe d'assurances allemand Allianz (ALVG.DE: Cotation), qui détient 68,19% du capital, déclare au Journal des Finances le président du directoire de l'assureur-crédit.

"Allianz estime que sa participation dans Euler Hermes, leader mondial dans son métier, contribue à la valeur de sa marque. Même si notre appartenance au groupe allemand n'est pas visible (...) et si les résultats sont momentanément moins élevés, l'avenir d'Euler Hermes au sein du groupe Allianz ne fait aucun doute", estime Wilfried Verstraete dans un entretien publié lundi dans l'hebdomadaire financier.

Concernant les résultats 2009, il observe que le résultat net annuel du groupe devrait être proche de zéro (+0,9 million d'euros sur neuf mois) avec un chiffre d'affaires en retrait par rapport à l'année précédente (-1,6% sur 9 mois, -5,1% au T3, plus de détails [ID:nL9488078]).

"Nos comptes traduisent évidemment l'état de santé affaibli de nos clients", souligne-t-il, ajoutant qu'Euler Herme table sur une hausse de 33% des défaillances d'entreprises cette année.

Le président d'Euler Hermes rappelle que le "premier objectif est et reste de protéger (les) fonds propres" du groupe.

En ce qui concerne 2010, Euler Hermes a pour objectif de terminer l'exercice avec un résultat positif et un ratio combiné inférieur à 100%, ajoute-t-il.

Au 3e trimestre, le ratio combiné - qui rapporte les coûts des sinistres et les frais aux primes perçues - s'est amélioré à 103,5% contre 109,1% à la fin juin (93,0% au T3 2008).

Concernant le versement éventuel d'un dividende au titre de 2009, il reste prudent.

"Concernant le dividende, notre politique à long terme est de distribuer la moitié de notre résultat. Cette année nous prévoyons de finir l'exercice à l'équilibre ou, au mieux, avec un léger bénéfice. Il nous semble contraire à l'intérêt de nos actionnaires de puiser dans nos réserves pour distribuer un dividende", déclare Wilfried Verstraete.   Suite...