Pioneer cesse la fabrication d'écrans plasma, publiera une perte

vendredi 7 mars 2008 16h09
 

par Kiyoshi Takenaka

TOKYO, 7 mars (Reuters) - Pioneer (6773.T: Cotation) a averti vendredi qu'il publierait une perte, imputable à l'arrêt de la production d'écrans plasma, pour la quatrième année consécutive alors que le japonais revoit sa stratégie sur le marché des téléviseurs à écrans plats.

Le fabricant d'électronique grand public devrait désormais se fournir en panneaux pour ses téléviseurs plasma chez Panasonic, filiale de Matsushita (6752.T: Cotation), pour réduire ses coûts de production et se concentrer sur le design et le marketing de ses produits.

Cinquième fabricant mondial de téléviseurs plasma, Pioneer n'a pas résisté à la concurrence de groupes plus importants comme le numéro un du marché Matsushita et LG Electronics (066570.KS: Cotation), qui peuvent faire jouer des économies d'échelle.

Le groupe japonais table désormais sur une perte nette de 15 milliards de yens (147 millions de dollars) sur l'ensemble de l'exercice à fin mars, contre un bénéfice de 6 milliards de yens (58,8 millions de dollars) initialement prévu.

Cette nouvelle prévision prend en compte les 19 milliards de yens (186 millions de dollars) de pertes représentant la cession de ses lignes de production d'écrans plasma.

"Ce changement va nous permettre de passer d'un 'business model' verticalement intégré avec des opérations nécessitant des investissements importants à une stratégie plus simple reposant sur la valeur ajoutée des produits proposés", explique Pioneer dans un communiqué.

L'année dernière déjà, le groupe avait conclu un accord avec Sharp (6753.T: Cotation) pour s'approvisionner en écrans à cristaux liquides (LCD) et étoffer ainsi sa gamme de produits avec des téléviseurs LCD.

Mais sortir de la production d'écrans plasma représente un changement de stratégie majeur pour Pioneer. Le groupe a dépensé un peu plus de 100 milliards de yens (980 millions de dollars) pour construire quatre lignes de production d'écrans plasma et pour en racheter deux autres à NEC (6701.T: Cotation).   Suite...