Air France-KLM va revoir son objectif d'Ebitda 2014

lundi 22 septembre 2014 13h22
 

PARIS, 22 septembre (Reuters) - Air France-KLM a fait savoir lundi qu'il reverrait son objectif d'Ebitda pour 2014 une fois terminée la grève de pilotes de la compagnie Air France, entrée dans sa deuxième semaine.

"La grève génère des pertes d'exploitation pouvant aller jusqu'à 20 millions d'euros par jour, auxquelles il faudra ajouter les compensations clients et l'impact de la reprise progressive du trafic dans les jours qui suivront le retour à la normale des opérations", souligne dans un communiqué la direction du groupe, qui "ne peut que constater le blocage de la situation".

"Une fois le conflit terminé, le groupe mettra à jour son objectif d'Ebitda pour l'année 2014."

En juillet, le groupe avait prévenu qu'il abaissait sa prévision d'Ebitda 2014 pour la ramener entre 2,2 et 2,3 milliards d'euros, contre 2,5 milliards précédemment.

Le groupe confirme qu'il suspend son projet de création de filiales de Transavia en Europe (hors France et Pays-Bas) "le temps d'ouvrir un dialogue approfondi sur le projet et de construire ensemble (avec les représentants des pilotes) les garanties nécessaires d'ici la fin de l'année".

Il ajoute qu'en cas de blocage, il sera contraint de dénoncer l'accord de création de Transavia France, signé en 2007.

La direction d'Air France-KLM réaffirme que le développement sur le marché du low cost en Europe est à la fois stratégique et urgent pour l'avenir du groupe, "ce marché étant en forte progression et nos concurrents étant particulièrement offensifs sur le marché français". (Dominique Rodriguez, édité par Yann Le Guernigou)