Wall Street stagne en attendant que Trump passe à l'action

lundi 20 mars 2017 22h09
 

par Noel Randewich

(Reuters) - La Bourse de New York a connu lundi une séance de relatif surplace, ses trois grands indices terminant dans le désordre avec de faibles variations malgré un nouveau record en séance pour le Nasdaq, porté par Apple.

L'indice Dow Jones a cédé 8,76 points, soit 0,04%, à 20.905,86. Le Standard & Poor's 500, plus large et principale référence des investisseurs, a perdu 4,78 points, soit 0,2%, à 2.373,47. Le Nasdaq Composite n'a pour sa part quasiment pas bougé avec un gain de 0,53 point (0,01%) à 5.901,53 après un pic historique en séance à 5.915,12 points.

Wall Street a volé de records en records depuis la victoire de Donald Trump à l'élection présidentielle américaine en novembre mais l'enthousiasme est désormais retombé.

Le nouveau président des Etats-Unis consacre une grande partie de son énergie actuelle à tenter de faire adopter par le Congrès une réforme du système de santé au risque de retarder la mise en oeuvre de ses autres grandes promesses de campagne en matière de dérégulation, d'investissements dans les infrastructures et de baisses d'impôts.

"C'est tout simplement encore une journée de plus où on reporte le fait de parler de politique", dit Ian Winer, directeur du trading chez Wedbush Securities. "Le marché veut une réforme fiscale et il faut d'abord en finir avec la réforme de la santé pour qu'on obtienne la réforme fiscale."

Randy Frederick, vice-président du trading et des dérivés chez Charles Schwab, exprime les mêmes regrets.

"Avec la réforme fiscale et les dépenses d'infrastructures repoussées à la fin de l'année voire à l'année prochaine, cela va finir par peser sur le moral et la confiance des entreprises", déclare-t-il. "Au bout d'un moment, le marché va perdre patience."

  Suite...

La Bourse de New York a fini lundi quasiment sans changement. Le Dow Jones a cédé 0,04%, le S&P-500 a perdu 0,2% et le Nasdaq Composite a gagné 0,01%. /Photo prise le 8 mars 2017/REUTERS/Brendan McDermid