May 13, 2015 / 7:19 AM / 2 years ago

BOURSE-Ubisoft décroche, le programme des sorties de jeu déçoit

3 MINUTES DE LECTURE

(Actualisé avec commentaires)

* Ubisoft décroche en Bourse malgré des annuels jugés solides

* Le programme des futurs lancements de jeux déçoit

* "The division" et un autre jeux à gros budget prévus au T1 2016

* Impact sur le flux de trésorerie, attendu négatif sur 2015-2016

PARIS, 13 mai (Reuters) - Ubisoft évolue en forte baisse, mercredi, à la Bourse de Paris en dépit de la publication de résultats annuels solides, les investisseurs étant déçus par le calendrier de ses prochains lancements de jeux vidéos à gros budgets concentrés à la fin de son exercice 2015-2016.

A 10h50, l'action de l'éditeur français de jeux vidéos décroche de 6,33% à 16,69 euros, accusant la plus forte baisse du SBF120 en hausse de 1,14% au même moment.

Le groupe familial prévoit de lancer dans le courant de l'exercice en cours les nouveaux opus de ses franchises à succès "Assassin's Creed" et "Just Dance", Tom Clancy "The Division" et Tom Clancy "Rainbow Six Siege" ainsi qu'un autre jeux à gros budget dont le titre n'a pas encore été annoncé.

Les analystes financiers relèvent cependant que le nom de cet opus mystère ne sera pas dévoilé avant l'automne prochain, tandis que sa sortie attendra le premier trimestre calendaire de 2016 comme pour "The Division", soit après la période clef des fêtes de fin d'année.

Ce calendrier, concentré sur la fin de l'exercice décalé de l'éditeur, aura un impact sur son flux de trésorerie libre attendu négatif sur l'année.

"En dépit de l'annonce d'un programme de rachat d'actions, cette concentration sur la fin de l'exercice ne devrait pas rassurer les investisseurs sur la capacité d'Ubisoft à aligner pour la première fois deux années solides d'affilée", estiment les analystes d'Exane BNP Paribas dans une note.

La société risque donc de faire peu parler d'elle au cours des prochains mois avant que son actualité ne s'anime à nouveau à partir de l'automne, ajoutent-ils.

Les analystes de Brian Garnier, qui ont abaissé leur recommandation d'achat à neutre, craignent quant à eux qu'une des deux sorties prévues au dernier trimestre 2015-2016 ne soit reportée et décalée sur l'exercice 2016-2017.

"Nous anticipons désormais trop de risques sur l'exercice 2015-2016 pour rester positif", expliquent-il, évoquant une année de transition.

Berenberg se montre toutefois plus clément en mettant en avant les résultats annuels records publiés par Ubisoft pour son exercice 2014-2015.

"Sa performance montre que le groupe commence assurément à récolter les bénéfices après plusieurs années d'investissement. Trois titres parmi les sept meilleures ventes de 2014 attestent de la capacité d'Ubisoft à développer et commercialiser des titres haut de gamme", écrivent ses analystes dans une note. (Gwénaëlle Barzic, avec Raoul Sachs et Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Jean-Michel Bélot)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below