Engie-Perte de E4,6 mds et plan de transformation à 3 ans

jeudi 25 février 2016 07h22
 

PARIS, 24 février (Reuters) - Engie a publié jeudi des résultats en net repli au titre de 2015, pénalisés par la baisse des prix du pétrole, du gaz et de l'électricité, et a annoncé un vaste plan de transformation à trois ans.

Le groupe prévoit pour la période 2016-2018, de procéder à 22 milliards d'euros d'investissements, vise 15 milliards d'euros de cessions d'actifs et un milliard d'euros net de gains de performance.

L'énergéticien français, qui a dû enregistrer 8,7 milliards d'euros de dépréciations d'actifs, a dit viser pour 2016 un résultat net récurrent part du groupe "résilient par rapport à 2015" et compris entre 2,4 et 2,7 milliards d'euros.

L'ex-GDF Suez a enregistré au titre de 2015 un résultat net récurrent de 2,6 milliards d'euros (-5%), un excédent brut d'exploitation (Ebitda) de 11,3 milliards d'euros (-7,2%) et un chiffre d'affaires de 69,9 milliards (-6,4%).

Plombé par les dépréciations d'actifs, le groupe enregistre une perte nette part du groupe de 4,6 milliards d'euros.

Le dividende proposé est stable à 1,0 euro.

Selon un consensus réalisé par Reuters, les analystes attendaient en moyenne un résultat net récurrent de 2.665 millions d'euros, un Ebitda de 11.380 millions et un chiffre d'affaires de 75.128 millions.

Engie a confirmé son intention de dissocier les fonctions de président et de directeur général de la société.

Dans ce cadre, le PDG Gérard Mestrallet sera nommé président en mai et Isabelle Kocher, aujourd'hui directrice générale déléguée en charge des opérations, deviendra directrice générale. (Pascale Denis, édité par Jean-Michel Bélot)