La Française de l'Energie lance son projet d'entrée en Bourse

mardi 15 mars 2016 13h00
 

PARIS, 15 mars (Reuters) - La Française de l'Energie, société spécialisée dans le gaz de charbon des anciens bassins houillers français, a annoncé mardi l'enregistrement de son document de base par l'Autorité des marchés financiers (AMF), première étape d'un projet d'introduction en Bourse sur Euronext à Paris.

Installée en Lorraine depuis 2009, la PME a certifié ses premières réserves de gaz de houille sur le bassin lorrain, qui représentent près de six fois la consommation annuelle française.

La société prépare la construction de sa première plate-forme de production dans la région, dont le lancement est prévu dans les 18 prochains mois, et va bénéficier de premiers revenus générés par la production de gaz de mine sur trois sites du Nord-Pas-de-Calais grâce à une acquisition en cours (Gazonor).

Elle revendique des techniques d'extraction "par simple différentiel de pression et sans injection de produits chimiques" et veut "mettre en place des contrats d'approvisionnement avec différents partenaires locaux ou régionaux afin de générer des sources de revenus stables (...)".

L'entreprise vise plus de 15 puits de production en activité en Lorraine d'ici fin 2018, ce qui lui permettrait de générer à partir de cette date une production de plus de 700 millions de m3 sur 12 ans, et veut continuer à faire croître la taille de ses réserves.

Elle estime que l'exploitation du gaz de houille, de par son rendement, sa proximité aux infrastructures et sa structure de coûts compétitive, "devrait être rentable dans toutes les configurations de marché", et veut se développer à terme au niveau européen, en Allemagne et Belgique notamment.

L'introduction en Bourse de la société, à une échéance non précisée, dépendra notamment des conditions de marché. (Benjamin Mallet, édité par Jean-Michel Bélot)