Eurotunnel vend son dernier ferry après une décision de justice

mercredi 16 décembre 2015 12h24
 

PARIS, 16 décembre (Reuters) - Eurontunnel a décidé de mettre en vente son dernier navire après confirmation par la Cour suprême britannique de l'interdiction qui lui était faite d'opérer un service de ferries entre Calais et Douvres, a annoncé mercredi l'opérateur du tunnel sous la Manche.

L'activité de ferries d'Eurotunnel, MyFerryLink, s'est arrêtée le 29 juin dernier à la suite de l'interdiction prononcée en décembre 2014 par l'autorité britannique de la Concurrence.

Le groupe, qui espérait reprendre une activité pour MyFerryLink avec le fréteur Nord-Pas-de-Calais, sauvant ainsi 130 emplois, ajoute dans un communiqué avoir donc décidé de mettre en vente son dernier navire. (Cyril Altmeyer, édité par Gilles Guillaume)