Publicis abaisse ses prévisions de croissance pour 2015

jeudi 22 octobre 2015 07h31
 

PARIS, 22 octobre (Reuters) - Publicis a fait état jeudi d'une croissance organique particulièrement faible au troisième trimestre, liée à une activité plus faible qu'attendue aux Etats-Unis, poussant le groupe publicitaire à revoir ses perspectives de croissance organique sur l'année à la baisse, de 2,5% à 1%.

Alors que le troisième groupe publicitaire mondial comptait sur une croissance plus forte au troisième trimestre, Publicis a connu un mois de septembre à croissance nulle, pour une croissance organique de 0,7% au troisième trimestre, et de 1% depuis le début de l'année.

Les analystes prévoyaient une croissance organique trimestrielle de 2,1%, selon un consensus fourni par l'entreprise.

Lors de ses résultats semestriels, le groupe avait déjà abaissé sa prévision de croissance de 3% à 2,5%, citant la faiblesse de la demande au Royaume-Uni et en Amérique latine mais affirmant que le deuxième semestre serait meilleur que le premier.

Le président du directoire, Maurice Lévy, s'est refusé à expliquer la chute par une solution unique. "Ces décalages et ces coupes viennent de trois secteurs très diversifiés, des pharmaceutiques, de l'automobile et des produits de consommation", a-t-il détaillé devant des journalistes, avant d'ajouter: "Nous n'avons pas perdu de gros budget". (Joseph Sotinel, édité par Matthieu Protard)