Numericable-SFR augmente sa marge d'Ebitda au T2

mercredi 29 juillet 2015 07h11
 

PARIS, 29 juillet (Reuters) - Numericable-SFR a annoncé mercredi un excédent brut d'exploitation (Ebitda) en hausse au deuxième trimestre, malgré une baisse de son chiffre d'affaires, grâce au programme de réduction des coûts mis en place par son propriétaire, Altice, même s'il continue de perdre des clients.

L'Ebitda ajusté, de 1,06 milliard d'euros au deuxième trimestre, ressort en hausse de 19% par rapport à l'année dernière "grâce au programme de synergies" du nouvel opérateur, né du rachat du numéro deux français des télécoms SFR par le spécialiste du câble, explique Numericable-SFR dans un communiqué.

En revanche, le groupe a encore perdu des clients au deuxième trimestre, ce qui explique une baisse du chiffre d'affaires de 2,4% sur un an, à 2,78 milliards d'euros.

Plutôt que de continuer à mener une guerre des prix face à ses concurrents, Orange, Free, du groupe Iliad ou Bouygues Telecom, l'opérateur s'est focalisé au début de l'année sur "les clients à valeur".

Le revenu moyen par abonné (Arpu) a progressé de 3,8% sur un an dans le fixe au deuxième trimestre et est reparti à la hausse dans le mobile (+0,4%).

Numericable-SFR a donc cherché à rattraper son retard sur son réseau très haut débit mobile 4G, qui devrait couvrir entre 65 et 70% du territoire avant la fin de l'année.

Les résultats étaient en ligne avec les prévisions d'analystes, qui attendaient un chiffre d'affaires de 2,73 milliards d'euros et un Ebitda ajusté d'un milliard d'euros, selon les données du consensus Thomson Reuters I/B/E/S.

L'opérateur confirme ses objectifs, notamment d'une marge d'Ebitda de 45% sur le moyen terme.

Numericable-SFR a dégagé un bénéfice net de 79 millions d'euros au deuxième trimestre contre une perte de 116 millions sur la période correspondante de 2014.   Suite...