AF-KLM-La grève des pilotes d'AF plombe logiquement les comptes

mercredi 29 octobre 2014 07h15
 

PARIS, 29 octobre (Reuters) - Air France-KLM se prépare à limiter ses investissements afin de limiter l'impact de la grève des pilotes d'Air France en septembre et de s'adapter à la baisse de la demande, conséquence directe de l'atonie de la conjoncture en Europe.

Le groupe franco-néerlandais, qui publie mercredi des résultats trimestriels en baisse, confirme que le conflit social et la diminution des réservations constatée pour le quatrième trimestre pourraient réduire son résultat avant intérêts, impôts, dépréciations et amortissements (Ebitda) d'environ 500 millions d'euros cette année, conformément à des annonces faites le 8 octobre.

"Le groupe est (...) résolu, sans mettre en cause les fondements du plan 'Perform 2020', à limiter les conséquences de la grève et de la détérioration des recettes unitaires intervenues au cours de l'été, en adaptant les programmes d'investissement, en accélérant la réduction des coûts unitaires et en gérant de façon dynamique son portefeuille d'actifs", peut-on lire dans un communiqué.

Le plan Perform 2020, qui succède à un autre plan stratégique, Transform 2015, vise notamment un retour sur capitaux employés (ROCE) compris entre 9% et 11% en 2017. Ce ratio s'était établi à 2,9% en 2013.

Au cours d'une conférence téléphonique, le directeur général adjoint économies et finances du groupe, Pierre-François Riolacci, a précisé que les investissements de flotte faisaient partie des variables d'ajustement possibles mais que des décisions restaient encore à prendre.

Le dirigeant a toutefois exclu toute mesure d'urgence et démenti la préparation d'un plan social. La presse néerlandaise a rapporté lundi et mardi que la branche néerlandaise du groupe envisageait de supprimer 7.500 emplois, soit 25% de ses effectifs, essentiellement par le biais d'externalisations.

Entre juillet et septembre, l'Ebitda d'Air France-KLM a fondu de près de 40% à 682 millions d'euros, la grève de 14 jours des pilotes d'Air France se traduisant par une charge de 330 millions sur le résultat d'exploitation, lequel ressort à 247 millions contre 641 millions un an plus tôt.

Le chiffre d'affaires recule pour sa part de 6,7% à 6,7 milliards d'euros.

L'action AF-KLM a clôturé sur un gain de 1,39% à 6,646 euros mardi à la Bourse de Paris.

(Matthias Blamont, Tim Hepher)