Moody's-Un report d'échéance pour la Grèce sans doute un défaut

mardi 7 juin 2011 14h13
 

PARIS, 7 juin (Reuters) - Un report de l'échéance de la dette par ses créanciers privés pourrait difficilement être considéré comme une démarche totalement volontaire et constituerait donc probablement un défaut, a déclaré mardi le directeur de la division "risque souverain" de Moody's.

Un tel report fait partie des solutions évoquées pour impliquer le secteur privé dans un nouveau plan d'aide financière à Athènes, en cours de négociation avec l'Union européenne et le Fonds monétaire international. (voir [ID:nLDE7560KM])

"On a du mal à imaginer, dans les circonstances actuelles, que cela se fasse volontairement", a déclaré Bart Oosterveld à des journalistes à Paris.

"Notre définition du défaut implique, pour que quelque chose soit volontaire, que cela soit vraiment volontaire", a-t-il ajouté.

(Daniel Flynn, Marc Angrand pour le service français, édité par Nicolas Delame)