Le Venezuela nationalise un hôtel du groupe Hilton

mercredi 14 octobre 2009 22h16
 

CARACAS, 14 octobre (Reuters) - Le gouvernement vénézuélien a annoncé mercredi la prise de contrôle par l'Etat d'un luxueux hôtel du groupe Hilton situé sur l'île Margarita.

Le complexe hôtelier est nationalisé en raison de la "nécessité de stimuler le tourisme" à Margarita, précise un décret officiel.

Le ministre du Tourisme, Pedro Morejon, a accusé Hilton, qui gère mais ne possède pas l'hôtel, de ne pas maintenir les installations en bon état.

Hilton, dont la concession a expiré cette semaine, a indiqué "étudier l'impact des mesures du gouvernement sur son intérêt dans cet hôtel".

Hilton appartient au groupe américain de capital-risque Blackstone (BX.N: Cotation).

L'établissement de 280 chambres avait accueilli le mois dernier les dirigeants sud-américains et africains réunis en sommet à l'initiative du président socialiste Hugo Chavez.

Le Venezuela a engagé une vaste campagne de nationalisations qui touche principalement les secteurs du pétrole, des télécoms, de l'électricité, des métaux et du foncier.

Hilton a perdu le contrôle de deux autres hôtels au Venezuela à l'expiration des concessions. (Fabian Cambero, avec Deepa Seetharaman, version française Jean-Stéphane Brosse)