Le Maroc va augmenter les traitements de 47.000 paramilitaires

jeudi 21 avril 2011 00h44
 

RABAT, 20 avril (Reuters) - Le Maroc va augmenter les traitements et faciliter l'accès à la propriété de ses Forces auxiliaires, une unité paramilitaire, déclare le ministère de l'Intérieur.

Ces mesures, annoncées mercredi sans plus de détails par le ministre Taïb Cherkaoui à l'agence officielle MAP, font suite à plusieurs décisions similaires du royaume. Elles visent selon les observateurs à écarter le risque de contagion au Maroc des révoltes populaires dans le monde arabe. Les Forces auxiliaires marocaines, dont les 47.000 hommes sont appelés les Mokhaznis, dépendent du ministère de l'Intérieur. Elles ont principalement un rôle de maintien de l'ordre et peuvent être appelées en soutien de l'armée.

Pour la plupart des Marocains, les Mokhaznis sont considérés comme des brutes ne sachant que manier le bâton. Certains de ces paramilitaires ont commencé à se plaindre sur Facebook de leurs conditions de travail et des salaires de leurs supérieurs.

Une source gouvernementale a indiqué que la révision de leur traitement à la hausse était envisagée avant la révolution tunisienne. "C'est dans les cartons depuis que nous avons augmenté les policiers en avril l'an dernier", a dit cette source.

(Souhail Karam, Clément Guillou pour le service français)