March 3, 2011 / 2:01 PM / 6 years ago

BCE - Principaux extraits de la conférence de presse de Trichet

4 MINUTES DE LECTURE

FRANCFORT, 3 mars (Reuters) - Principaux extraits de la conférence de presse donnée jeudi par le président de la Banque centrale européenne Jean-Claude Trichet après la décision du conseil des gouverneurs de laisser les taux directeurs inchangés. (voir [ID:nWEB3342])

Grande Vigilance

"Une grande vigilance s'impose, dans l'optique de contenir les risques orientés à la hausse pour la stabilité des prix."

Risques Inflationnistes

"Les risques pesant sur les perspectives d'évolution des prix sont orientés à la hausse.

Il est primordial que la poussée actuelle de l'inflation ne crée pas d'importantes pressions inflationnistes sur le moyen terme."

Sur La Possibilite D'une Hausse Des Taux en Avril

"Je dirais également que nous signalons que nous sommes dans une situation de grande vigilance et je crois comprendre que la position du conseil des gouverneurs est qu'une hausse des taux d'intérêt lors de la prochaine réunion est possible".

- Jean-Claude Trichet a aussitôt ajouté qu'une telle éventualité n'était pas certaine -

"Nous ne nous engageons jamais à l'avance. La décision sera prise lors de la prochaine réunion par le conseil des gouverneurs.

"Nous faisons ce qu'il faut pour garantir la stabilité des prix sur le moyen terme par l'utilisation de l'outil taux d'intérêt et via nos mesures conventionnelles et non-conventionnelles.

"En particulier, quand nous sommes confrontés à un choc - ce qui est le cas - notre responsabilité est d'éviter des tensions inflationnistes de second tour."

SUR LA POSSIBILITE D'UN CYCLE PROLONGE DE HAUSSE DES TAUX

Prié de dire si une éventuelle hausse des taux lors de la prochaine réunion de la BCE pouvait marquer le début d'une série de tours de vis monétaires, Jean-Claude Trichet a répondu :

"Cela ne signale certainement pas le démarrage d'une série de hausse des taux.

"Permettez-moi d'être très clair. L'attitude du conseil des gouverneurs est que nous avons communiqué notre opinion le plus clairement possible. Je n'irai pas plus loin (...)"

Eviter Les Effets De Second Tour

"Nous constatons qu'il y a un grand besoin d'éviter les effets de second tour mais, pour le moment, nous voyons les anticipations en matière d'inflation être solidement ancrées."

PRIE DE CONFIRMER QUE LA BCE N'ALLAIT PAS ANNONCER DE PLAN POUR LES BANQUES DEPENDANTES

"Si et quand nous aurons un plan, nous l'annoncerons."

Sur La Liquidite

"La fourniture de liquidités et les modes d'allocation (des fonds) seront ajustés quand le moment sera approprié, avec la prise en compte que toutes les mesures non-conventionnelles prise pendant le pic des tensions sur les marchés financiers sont, par essence, temporaires."

Divergence Risquee Avec La Fed ?

"Nous avons nos responsabilités, la Fed a les siennes.

"Par le passé, nous avons toujours (...) pris nos décisions en tenant compte de nos propres responsabilités.

"Ce que nous avons fait est d'évaluer notre propre situation."

AU SUJET DES EFFORTS EUROPEENS POUR MAITRISER LES FINANCES PUBLIQUES

"Nous avons très clairement exprimé notre opinion. Les propositions faites par la Commission (européenne) sont un pas dans la bonne direction mais ne représentent pas le bond qualitatif nécessaire.

"Maintenant, la discussion se poursuit au Parlement européen.

"Pour résumer notre appréciation de la situation, je dirais que la Commission n'est pas allée assez loin et que les Etats ont édulcoré la position de la Commission."

Benoit van Overstraeten, édité par Wilfrid Exbrayat

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below