April 21, 2017 / 12:35 PM / 3 months ago

CORR-Schlumberger voit ses prix monter, mais ses coûts aussi

3 MINUTES DE LECTURE

(Lire vendredi et non jeudi au §1)

21 avril (Reuters) - Schlumberger a annoncé vendredi que la reprise des activités de forage en Amérique du Nord avait permis de gonfler ses prix pour ses services parapétroliers au premier trimestre mais que les coûts liés au redémarrage d'équipements mis en sommeil durant la chute des cours du pétrole avaient pesé sur ses marges.

Après un effondrement pendant 18 mois, les cours du pétrole ont rebondi en 2016 et se sont stabilisés au-dessus de 50 dollars le baril, ce qui a relancé la production, notamment de schiste aux Etats-Unis, et soutenu la demande pour les services et les équipements pétroliers de Schlumberger et de ses concurrents.

Le nombre de puits de forage aux Etats-Unis a bondi de plus de 25% au cours des trois premiers mois de l'année, selon les données de Baker Hughes.

"Au premier trimestre, le marché continental en Amérique du Nord a continué de se renforcer aussi bien en termes d'activité que de prix, ce qui nous a amené à commencer à accélérer le déploiement de capacités en sommeil pour des lignes de produits multiples", a déclaré Paal Kibsgaard, directeur général du numéro un mondial du secteur parapétrolier.

Schlumberger a enregistré un chiffre d'affaires en hausse de 5,7% à 6,89 milliards de dollars (6,44 milliards d'euros) mais ses coûts d'activité ont augmenté de 11,3% à 6,08 milliards de dollars. Les analystes anticipaient en moyenne un CA de 6,96 milliards de dollars.

La marge d'exploitation imposable a reculé à 11% contre 13,8% un an plus tôt.

Les ventes en Amérique du Nord se sont élevées à 1,87 milliard de dollars, en hausse de 6% par rapport au trimestre précédent et de 27,8% sur un an.

Le chiffre d'affaires à l'international s'est en revanche contracté de 7% à 4,92 milliards de dollars par rapport au trimestre précédent, pénalisé par un "recul saisonnier de l'activité et des ventes plus important que prévu, particulièrement en Chine, en Russie continentale et en mer du Nord".

Le bénéfice net part du groupe a baissé à 279 millions de dollars, soit 20 cents par action, contre 501 millions (BPA de 40 cents) un an plus tôt.

Hors exceptionnels, Schlumberger a dégagé un bénéfice de 25 cents par action conforme au consensus des analystes calculé par Thomson Reuters I/B/E/S.

L'action, qui a perdu près de 9% depuis le début de l'année, bougeait peu dans les transactions avant l'ouverture à Wall Street, à 76,15 dollars.

Les concurrents américains de Schlumberger, Halliburton et Baker Hughes, doivent publier leurs résultats trimestriels en début de semaine prochaine. (Arathy S Nair à Bangalore; Bertrand Boucey pour le service français)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below