VW espère un accord avec le personnel dans les semaines à venir

mercredi 19 octobre 2016 18h49
 

par Andreas Cremer

BERLIN, 19 octobre (Reuters) - Volkswagen pense conclure dans les semaines qui viennent avec les délégués du personnel un accord sur les investissements et les réductions de coûts, un "pacte d'avenir" sur lequel le constructeur compte pour aller de l'avant plus d'un an après le scandale des tests d'émissions truqués.

Les deux parties veulent conclure avant la réunion du 18 novembre du conseil de surveillance, qui doit avaliser les plans d'investissement des prochaines années.

Le premier constructeur automobile européen doit réduire sa base de coûts en Allemagne à la fois pour régler l'ardoise de plusieurs milliards d'euros du scandale des tests truqués aux Etats-Unis et pour financer les investissements dans les véhicules électriques et autonomes.

"Nous devons améliorer sensiblement notre productivité pour pouvoir financer les investissements nécessaires dans les domaines d'avenir", explique Herbert Diess, le patron de la marque VW, dans un mémo adressé mercredi au personnel et contresigné par Bernd Osterloh, le président du conseil d'entreprise.

Dans ce document, ce dernier souligne que le personnel est prêt "à sortir la voiture de l'ornière".

Pour certains analystes, VW ne doit pas hésiter à pratiquer des coupes radicales.

Arndt Ellinghorst, analyste d'Evercore ISIS, estime que la marque VW doit réduire ses couts, recherche-développement compris, de 22 milliards d'euros dans les années à venir.

Pour Herbert Diess, qui avait largement contribué à la diminution des coûts de BMW avant de passer chez Volkswagen, il est possible de rendre les sites de production plus efficaces tout en garantissant pour le personnel des perspectives de stabilité de l'emploi.   Suite...