EPR Finlandais-Areva, Siemens et TVO saluent 2 jalons "majeurs"

mercredi 19 octobre 2016 10h08
 

PARIS, 19 octobre (Reuters) - Les entreprises partenaires dans le projet du réacteur nucléaire EPR de Olkiluoto (3 OL3) en Finlande ont salué mercredi "deux jalons majeurs" dans sa construction, à savoir le démarrage de la mise en eau du circuit nucléaire et la finalisation des essais d'un simulateur.

"Il s'agit là d'un des préalables à un autre jalon du projet : le début des essais fonctionnels à froid, planifiés pour le début de l'été 2017", écrivent dans un communiqué commun les membres du consortium, Areva et Siemens ainsi que son futur exploitant, la compagnie finlandaise d'électricité TVO.

Ce communiqué est publié alors que TVO a assigné fin septembre Areva en référé, expliquant n'avoir pas reçu d'assurances que le projet OL3 se verrait accorder les ressources nécessaires afin que le réacteur soit prêt à entrer en activité d'ici 2018.

Dans le cadre de sa restructuration, Areva prévoit de maintenir le contrat OL3 hors de celui de la future société NewCo, qui regroupera les actifs et passifs du groupe liés au combustible nucléaire.

EDF, qui rachète les activités réacteurs d'Areva, souhaite se prémunir contre tous les risques et coûts liés à l'achèvement d'OL3, un réacteur de type EPR qui devait initialement être mis en exploitation en 2009.

TVO et Areva cherchent depuis plusieurs mois une solution au différend qui les oppose sur le réacteur et se rejettent mutuellement la responsabilité des retards et surcoûts.

Ils ont porté le dossier devant la Chambre de commerce internationale (ICC) en vue d'un arbitrage, TVO demandant 2,6 milliards d'euros et le consortium réclamant 3,5 milliards. (Julien Ponthus, édité par Jean-Michel Bélot)