L'espagnol Cellnex a pris contact avec Iliad en Italie

mardi 18 octobre 2016 19h38
 

MILAN, 18 octobre (Reuters) - Le spécialiste espagnol des antennes-relais de Cellnex a approché le français Iliad en vue de lui louer des infrastructures en Italie, où le propriétaire de Free doit devenir le quatrième opérateur mobile, a déclaré mardi le directeur général de Cellnex.

"Nous nous sommes présentés", a dit Tobias Martinez à Reuters en marge d'une conférence. "Un nouvel acteur, cela signifie une nouvelle demande pour les infrastructures donc, pour nous, l'Italie est très intéressante en ce moment."

Il a ajouté que le dossier était encore à un stade très prématuré et qu'il ne s'attendait à ce qu'Iliad lance son activité commerciale en Italie avant la fin 2017.

Le groupe fondé par Xavier Niel, qui a conclu le rachat d'activités cédées par 3 Italia, propriété de CK Hutchison Holdings et Wind, détenu par Vimpelcom avant leur fusion, n'a pas encore décidé s'il exploiterait ses propres infrastructures ou s'il aurait recours à des tiers comme Cellnex, qui exploite déjà près de 8.000 relais en Italie.

Tobias Martinez a expliqué que son groupe, qui a récemment conclu des acquisitions aux Pays-Bas, en France et au Royaume-Uni, se concentrait pour l'instant sur l'intégration de ces activités, sans toutefois exclure totalement de nouvelles opérations.

"Nous sommes une entreprise très souple: quand nous voyons une bonne opportunité, nous la saisissons", a-t-il dit.

Il a précisé que les discussions avec l'italien INWIT étaient closes et qu'il n'étudiait pas le dossier de l'espagnol Telxius, dont l'introduction en Bourse a été abandonnée le mois dernier par son actionnaire majoritaire, Telefonica, faute d'une demande suffisante.

(Agnieszka Flak et Stefano Rebaudo; Marc Angrand pour le service français)