Hélicoptères-Varsovie invite Airbus et d'autres à discuter

mardi 18 octobre 2016 15h48
 

VARSOVIE, 18 octobre (Reuters) - Le ministère de la Défense polonais a annoncé mardi qu'il avait invité Airbus, Sikorsky, filiale de Lockheed Martin et Leonardo Finmeccanica à participer à des discussions en vue de l'achat d'hélicoptères militaires pour un milliard de zlotys (231,5 millions d'euros) environ.

Varsovie a annulé ce mois-ci une commande de 50 hélicoptères de transport militaire Caracal d'Airbus Helicopters, un contrat de plus de trois milliards d'euros qui avait été conclu par un précédent gouvernement.

Sikorsky et AgustaWestland, filiale de Leonardo, avaient également participé à cet appel d'offres. Les deux construisent déjà des hélicoptères en Pologne, à Mielec et Swidnik respectivement.

Le ministre de la Défense Antoni Macierewicz a ensuite annoncé que la Pologne prendrait livraison cette année de deux hélicoptères Black Hawk montés sur place par Sikorsky et que huit autres suivraient en 2017.

On ne sait pas dans quelles mesure l'ouverture des discussions annoncée ce mardi pourrait avoir des répercussions sur cette transaction-là.

"Les discussions portent sur l'achat d'hélicoptères dans le cadre d'un besoin opérationnel urgent déclaré par les forces armées de la République de Pologne", a déclaré Beata Perkowska, porte-parole du ministère de la Défense. (Marcin Goetting et Pawel Florkiewicz, Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Jean-Michel Bélot)