Pearson fait état d'un T3 difficile mais maintient ses objectifs

lundi 17 octobre 2016 09h35
 

LONDRES, 17 octobre (Reuters) - Pearson, le numéro un mondial de l'éducation, a fait état lundi de ventes inférieures aux attentes au troisième trimestre mais n'en a pas moins réitéré ses prévisions pour l'ensemble de l'exercice grâce à des réductions de coûts.

Le groupe britannique d'édition a annoncé une baisse de 7% de son chiffre d'affaires organique sur les neuf premiers mois de l'année, maintenant la tendance du premier semestre en raison notamment d'une stagnation de la demande pour ses manuels universitaires aux Etats-Unis.

Les analystes prévoyaient en moyenne un recul de 5% des ventes sur les neuf premiers mois de l'exercice.

L'action Pearson recule de 5,77% à 784,5 pence vers 7h30 GMT après ces annonces, la plus forte baisse de l'indice londonien FTSE-100 et de l'indice paneuropéen Stoxx 600.

Pearson a toutefois fait état d'un début d'amélioration de la demande nord-américaine en septembre et octobre. Cet élément et des coûts réduits devraient lui permettre d'atteindre son objectif d'un bénéfice d'exploitation ajusté compris entre 580 et 620 millions de livres (643-688 millions d'euros) sur l'ensemble de l'année.

Le groupe anticipe aussi un effet de change positif de 4,5 pence au niveau de son bénéfice par action si les taux de change actuels perdurent jusqu'à la fin 2016.

"Malgré des conditions de marché toujours difficiles (...) notre gestion serrée des coûts nous permet de rester bien placés pour atteindre nos objectifs cette année et sur le long terme", a déclaré le directeur général John Fallon.

Le groupe vieux de 172 ans a revendu ces dernières années le Financial Times et sa participation dans le magazine The Economist pour se recentrer sur l'éducation, notamment aux Etats-Unis qui sont devenus son premier marché, mais il peine à tirer profit de cette réorientation stratégique et a été contraint d'avertir sur ses résultats à plusieurs reprises. (Kate Holton, Véronique Tison pour le service français)