Deutsche Bank songe à modifier sa stratégie aux USA

dimanche 16 octobre 2016 16h59
 

FRANCFORT, 16 octobre (Reuters) - Deutsche Bank songe à modifier éventuellement sa stratégie aux Etats-Unis, où elle est sous la menace d'une amende de 14 milliards de dollars (12,5 milliards d'euros) liée à la vente de titres adossés à des actifs immobiliers, ont déclaré samedi deux sources proches de la banque.

Alors même que se retirer purement et simplement des Etats-Unis, son marché le plus important, semble peu vraisemblable, la banque pourrait toutefois y réduire la voilure pour se recentrer sur les besoins des entreprises allemandes à l'étranger, expliquent les sources.

Le Welt am Sonntag écrit dimanche qu'outre payer l'amende, Deutsche Bank pourrait effectivement changer de stratégie aux Etats-Unis en renonçant à son activité de banque d'investissement sur place mais les deux sources n'ont pas confirmé un tel lien.

Une porte-parole de Deutsche Bank s'est abstenue de tout commentaire.

Différentes sources ont dit au début du mois que le gouvernement allemand négociait discrètement avec les autorités américaines pour aider Deutsche Bank à trouver rapidement un accord pour solder le litige.

Dans l'intervalle, les dirigeants de la première banque allemande sont en train de réévaluer certains volets du plan stratégique présenté il y a un an mais dont la mise en oeuvre se fait attendre, a-t-on appris de plusieurs sources proches du dossier ce mois-ci.

Selon une autre source, le directeur financier Marcus Schenck a annoncé aux représentants du personnel le mois dernier que les suppressions d'emplois dans la banque pourraient être deux fois plus élevées que prévu, ce qui impliquerait la disparition de 10.000 postes supplémentaires.

(Kathrin Jones et Alexander Hübner, Wilfrid Exbrayat pour le service français)