Japon-Victoire d'un candidat antinucléaire aux régionales

dimanche 16 octobre 2016 15h18
 

NIIGATA, Japon, 16 octobre (Reuters) - Un candidat antinucléaire a remporté dimanche au Japon l'élection pour le poste de gouverneur de Niigata, au nord de Tokyo, selon les médias nippons. Cette victoire est un revers pour l'électricien Tepco et le gouvernement, favorables au redémarrage d'une centrale dans la région.

Ryuichi Yoneyama, un médecin et avocat âgé de 49 ans, n'avait jusqu'ici jamais exercé de fonction élective. Il se présentait avec le soutien des partis de gauche, dans un vote dominé par l'avenir de la centrale de Kashiwazaki-Kariwa, plus de cinq après la catastrophe de Fukushima en mars 2011.

Selon les projections du quotidien Asahi et de la chaîne publique NHK, Ryuichi Yoneyama a battu Tamio Mori, 67 ans, candidat du parti au pouvoir, avec une "légère avance".

Le vainqueur a promis de poursuivre la politique de son prédécesseur au poste de gouverneur et de ne pas autoriser le redémarrage de la centrale dans les circonstances actuelles.

Kashiwazaki-Kariwa, qui compte sept réacteurs, a une capacité de 8 gigawatts. Son redémarrage est vital pour l'avenir de Tepco (Tokyo Electric Power), placé sous la tutelle du gouvernement depuis 2012.

Seuls deux des 42 réacteurs japonais fonctionnent depuis la catastrophe de Fukushima mais les ennuis de la centrale de Kashiwazaki-Kariwa sont plus anciens, puisque plusieurs réacteurs du site ont été débranchés après un séisme en 2007 qui avait provoqué des fuites radioactives et des incendies. (Kentaro Hamada; Jean-Stéphane Brosse pour le service français)