Deux prétendants pour les crèmes de soin de Bayer - sources

jeudi 13 octobre 2016 16h49
 

FRANCFORT, 13 octobre (Reuters) - Bayer a présélectionné l'indien Lupin et le fonds BC Partners comme ses crèmes de soin pour la peau, un actif évaluée à un milliard d'euros, ont déclaré à Reuters plusieurs sources au fait de la transaction.

Le géant allemand de la pharmacie et de l'agrochimie cherche depuis plus de deux ans à réduire la voilure dans sa division santé et son OPA de 66 milliards de dollars (58,8 milliards d'euros) sur Monsanto rend l'opération d'autant plus urgente.

Lupin est principalement attiré par le pôle dermatologique de Bayer en Amérique du Nord, une région où le génériqueur indien voudrait étendre sa présence, a dit l'une des sources.

Le fonds de capital investissement BC Partners, de son côté, cherche depuis un certain temps à rajouter à son portefeuille d'autres actifs de santé.

On ignore pour le moment le nombre d'autres acquéreurs potentiels encore en lice pour la filiale de Bayer qui vend des crèmes sous les marques Desonate (réaction allergique cutanée), Finacea (soulagement des symptômes de la rosacée) et Skinoren (traitement de l'acné).

La cession de cette filiale devrait se réaliser à un prix d'un milliard d'euros au moins, à comparer à un excédent brut d'exploitation attendu d'une centaine de millions d'euros.

Aucun commentaire n'a pu être obtenu dans l'immédiat auprès de Lupin, tandis que BC Partners et Bayer ont refusé de commenter. (Arno Schuetze, Pamela Barbaglia et Ludwig Burger; Claude Chendjou pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)