RPT-Le magnat de l'immobilier Wang Jianlin première fortune de Chine

jeudi 13 octobre 2016 11h21
 

(Répétition avec lien vers l'infographie, texte sans changement)

par Jackie Cai et Adam Jourdan

SHANGHAI, 13 octobre (Reuters) - Le magnat chinois de l'immobilier Wang Jianlin reste la première fortune de Chine, selon le classement annuel du magazine Hurun, devant Jack Ma, le fondateur du géant du commerce en ligne Alibaba.

Selon le rapport, la Chine compte 594 milliardaires en dollars, contre 535 aux Etats-Unis. Toutefois, aucun des super riches chinois ne se trouve dans les 20 plus riches de la planète.

Wang Jianlin, président du groupe Dalian Wanda, est crédité d'une fortune personne de 32,1 milliards de dollars (29,1 milliards d'euros). Il devance Jack Ma, le fondateur du groupe d'e-commerce Alibaba, qui est deuxième avec 30,6 milliards de dollars. La richesse de ce dernier s'est accrue de 40% sur un an.

Ma Huanten, dit Pony Ma, PDG du groupe internet Tencent est troisième avec 24,6 milliards de dollars.

En quatrième position, Yao Zhenhua, président du conglomérat financier Baoneng, est celui dont le patrimoine a le plus augmenté (+820%). Elle se monte à 17,2 milliards de dollars. Yao Zhenhua est aux prises avec une OPA hostile de la part du plus gros promoteur immobilier China Vanke.

Selon le fondateur d'Hurun, Rupert Hoogewerf, Yao Zhenhua représente une nouvelle catégorie de riches chinois, ceux dont l'argent a été gagné en jouant sur les marchés financiers et non dans l'industrie ou le commerce. Baoneng est devenu célèbre ces derniers mois, en devenant le principal actionnaire de Vanke.

Parmi les nouveaux riches figurent le magnat du jeu en ligne Ding Lei de la société Netease, He Xiangjian, co-fondateur du fabricant d'appareils ménagers Midea et le magnat de l'immobilier Xu Jiayin du groupe Evergrande.

Toutefois, Lei Jun, fondateur du fabricant de smartphones Xiaomi, ne figure plus dans la liste des dix premiers compte tenu de la rude concurrence qui règne sur le marché chinois de la téléphonie mobile.

(Jackie Cai et Adam Jourdan; Danielle Rouquié pour le service français)