Berlin reporte un contrat de 4 mds pour des navires de guerre

mardi 11 octobre 2016 16h46
 

BERLIN, 11 octobre (Reuters) - Un appel d'offres d'environ quatre milliards d'euros portant sur quatre navires de guerre destinés à la marine allemande a été repoussé d'environ six mois pour s'assurer que les normes de qualité soient bien respectées, montre la copie d'une lettre du ministère de la Défense dont Reuters a pris connaissance mardi.

Les nouveaux navires MKS 180 devraient être livrés à partir de 2023. Ils sont capables à la fois de mener des attaques sur des cibles au sol et sous l'eau et de fournir une protection aérienne à d'autres navires.

Dans une lettre à la commission du budget du Parlement allemand, le secrétaire à la Défense, Markus Grübel, écrit qu'il faudra plus de temps pour conclure ce marché, par rapport à de précédents contrats, en raison de normes de qualité plus élevées.

"Cela signifie qu'un accord final attendra à peu près un semestre, probablement à la fin 2017", dit-il.

Cet appel d'offres correspond à l'un des plus grands projets d'armement de l'Allemagne, avec le contrat de quatre milliards d'euros du système de missiles de défense MEADS, conçu par le groupe européen de défense MBDA et l'américain Lockheed Martin.

L'Allemagne compte acheter en tout six navires de guerre mais la décision pour les deux autres bâtiments ne devrait pas intervenir avant 2030.

Lürssen et TKMS, Blohm + Voss et les chantiers navals néerlandais Damen, ainsi que German Naval Yards et le britannique BAE Systems figurent parmi les trois consortiums encore en lice, selon des sources professionnelles.

(Sabine Siebold; Claude Chendjou pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)