Mitsubishi Heavy cesse la construction de paquebots

dimanche 9 octobre 2016 15h01
 

TOKYO, 9 octobre (Reuters) - Le groupe japonais Mitsubishi Heavy Industries a décidé de réduire ses activités dans la construction navale en raison d'une baisse des commandes et va cesser de prendre de nouvelles commandes pour des paquebots, rapporte dimanche le journal Nikkei.

Les commandes dans la construction navale ont baissé de 80% depuis le début de l'année, souligne le journal. Mitsubishi Heavy, le numéro quatre du secteur au Japon, envisage en outre de scinder ses bureaux d'études et de partager ses ateliers avec d'autres groupes.

Un porte-parole de Mitsubishi Heavy a dit que l'article du Nikkei n'était pas fondé sur des informations fournies par le groupe et s'est refusé à tout autre commentaire.

Mitsubishi Heavy, qui produit également des équipements pour l'aéronautique et la défense, a comptabilisé une perte de 103,9 milliards de yens (901 millions d'euros) sur ses activités de construction de navires de croisière lors de l'exercice clos en mars, en raison du retard pris pour la livraison d'un paquebot à l'américain Carnival.

Selon le Nikkei, Mitsubishi Heavy compte réduire ses risques en concentrant ses activités de construction navale sur la production de bateaux plus petits et de conception plus simple. (Naomi Tajitsu, Véronique Tison pour le service français)