La BoJ prête à assouplir davantage pour surmonter des chocs

dimanche 9 octobre 2016 04h58
 

WASHINGTON, 9 octobre (Reuters) - Le gouverneur de la Banque du Japon (BoJ) Haruhiko Kuroda a réaffirmé samedi que l'institut d'émission enfoncerait ses taux d'intérêt plus loin en territoire négatif ou augmenterait ses rachats d'actifs si des chocs extérieurs secouaient la troisième économie mondiale.

Il a cependant ajouté qu'il ne voyait pas dans l'immédiat de nécessité d'assouplir encore davantage la politique monétaire de la BoJ étant donné que le Japon connaissait une croissance modérée.

"(...) A ce stade, nous ne pensons pas qu'il est nécessaire de réduire davantage (les taux d'intérêt). Mais s'il y a un choc important (...) nous en ferons plus", a déclaré Haruhiko Kuroda lors d'un séminaire à la Brookings Institution.

Prié de dire si le fait que le yen était recherché comme monnaie refuge était problématique pour la BoJ, il a répondu : "Ce n'est pas un problème sérieux, mais un problème de temps à autre (...).

Des sources proches de la BoJ ont dit la semaine dernière que la banque centrale japonaise était susceptible d'enfoncer encore davantage ses taux d'intérêt en territoire négatif pour contenir toute nouvelle poussée d'un yen déjà en forte hausse depuis le début de l'année. (Leika Kihara, Benoît Van Overstraeten pour le service français)