LEAD 1-Inquiétude des syndicats sur la réorganisation d'Airbus

vendredi 30 septembre 2016 13h16
 

(Actualisé avec réaction de FO, précisions)

TOULOUSE, 30 septembre (Reuters) - Après l'annonce vendredi de la réorganisation interne au sein d'Airbus Group et de son projet de fusionner ses structures au sein d'une nouvelle entité baptisée "Airbus", les syndicats du constructeur européen font part de leurs inquiétudes.

Dans un communiqué, le syndicat Force ouvrière a indiqué qu'il restait "attentif sur les tenants et aboutissants de cette restructuration, en particulier sur les impacts sociaux".

"L'objectif stratégique des dirigeants d'Airbus Group de mieux intégrer les structures et les fonctions de direction peut s'entendre dans sa dimension purement théorique, néanmoins. Il semble évident que cette fusion aura des impacts potentiellement importants pour les salariés concernés ce qui pèsera dans l'analyse et les positions de notre organisation syndicale", précise le syndicat.

La CFE-CGC qui dit également "comprendre les adaptations nécessaires que doit mener" le groupe par rapport au marché, s'inquiète néanmoins "des retombées sociales de cette restructuration".

"Chaque restructuration du groupe a été suivie, hélas et accompagnée d'un plan social, c'est pourquoi nous restons vigilants", explique Françoise Vallin, coordinatrice CFE-CGC au sein d'Airbus Group.

"Cette réorganisation, avec la création d'un siège unique pour Airbus Group et Airbus SAS, va essentiellement toucher les fonctions support, ressources humaines et administration", a précisé Françoise Vallin qui redoute les risques de doublons et donc les suppressions de postes.

COMITÉ EUROPÉEN LE 4 OCTOBRE   Suite...