LEAD 1-L'inflation monte en Allemagne et en Espagne, espoir pour la BCE

jeudi 29 septembre 2016 16h30
 

par Michael Nienaber et Paul Day

BERLIN/MADRID, 29 septembre (Reuters) - L'inflation en Allemagne est remontée en septembre à son plus haut niveau depuis 16 mois tandis qu'en Espagne, les prix augmentaient pour la première fois depuis plus de deux ans, deux évolutions suggérant que la politique de la Banque centrale européenne (BCE) porte enfin ses fruits.

La BCE mène une politique monétaire sans précédent qui conjugue taux d'intérêt négatifs et achats massifs de titres sur les marchés financiers dans le but affiché de soutenir la croissance et d'empêcher la zone euro d'être entraînée dans une spirale déflationniste.

Mais la croissance économique des 19 reste lente et l'inflation n'est que légèrement supérieure à zéro, loin de l'objectif d'un taux légèrement inférieur à 2% que s'est fixé la banque centrale. Cette dernière est ainsi régulièrement attaquée pour l'inefficacité de sa politique.

Les chiffres publiés jeudi pourraient donc offrir un peu de répit à son président Mario Draghi, encore contraint mercredi au Bundestag de défendre sa cause face à des députés allemands qui critiquent l'impact des taux négatifs sur les banques et les épargnants.

"Hourra, les prix montent ! Cela peut sembler dingue mais c'est logique, parce que l'évolution des prix montre que les risques de déflation sont écartés pour l'instant", a ainsi commenté Jörg Zeuner, économiste de la banque publique allemande KfW.

Il a ajouté s'attendre à ce que le taux d'inflation en Allemagne se rapproche du seuil des 2% au début de l'an prochain.

"Dans l'hypothèse d'une évolution comparable dans la zone euro, cela permettra à la BCE d'envisager une sortie en douceur de son programme d'achats d'obligations en 2017", a-t-il dit.

  Suite...