LEAD 2-Commerzbank supprime 9.600 postes et suspend le dividende

jeudi 29 septembre 2016 18h53
 

(Actualisé avec départ du chef de l'activité de crédit aux PME)

FRANCFORT, 29 septembre (Reuters) - Commerzbank a annoncé jeudi son intention de supprimer près de 10.000 postes, soit près de 20% de ses effectifs, et d'interrompre le versement de dividendes le temps de se restructurer, avec pour objectif une amélioration de sa rentabilité à l'horizon 2020.

La deuxième banque d'Allemagne a précisé dans un communiqué prévoir 1,1 milliard d'euros de charges de restructuration.

Son plan de réorganisation prévoit entre autres le rapprochement de certaines activités et des réductions de coûts afin de compenser l'impact cumulé de la baisse de la demande de crédit, des taux d'intérêt négatifs de la Banque centrale européenne (BCE) et de l'évolution du marché bancaire vers le numérique.

Il se traduira par la suppression de 9.600 postes équivalent temps plein sur un total de 45.000, une réduction des effectifs plus sévère encore que celle engagée par le numéro un allemand du secteur, Deutsche Bank, qui évoque pour l'instant une diminution de 10% des siens sans exclure de nouvelles réductions de coûts.

Commerzbank prévoit entre autres de fusionner son activité de crédit au "Mittelstand", les entreprises moyennes allemandes, avec sa division "Grandes entreprises et marchés", tout en réduisant ses activités de courtage dans la banque d'investissement afin de réduire la volatilité de ses résultats financiers et de libérer des capitaux.

Danc ce contexte, Markus Beumer, le responsable des activités de crédit au "Mittelstand", va quitter Commerzbank d'ici fin octobre, rapportent des sources du secteur.

Beumer, 52 ans, fut l'un favoris à la succession au poste de président du directoire de Martin Blessing, qui a finalement été remplacé par Martin Zielke au mois de mai.

Commerzbank a refusé de commenter cette information.   Suite...