CORR-LEAD 1-Afrique du Sud-Perquisitions chez six cies maritimes

mercredi 28 septembre 2016 12h50
 

(Lire au §2 que MSC est basée en Suisse)

JOHANNESBURG, 28 septembre (Reuters) - Six des plus grandes compagnies maritimes mondiales ont fait l'objet mercredi de perquisitions par les autorités sud-africaines, qui les soupçonnent d'entente sur les tarifs du fret transporté entre l'Asie et l'Afrique du Sud.

Sont concernées les filiales locales du danois Maersk , de Mediterranean Shipping Company (MSC), une compagnie basée en Suisse, du français CMA CGM, de l'allemand Hamburg Sud, du singapourien Pacific International Line, ainsi que Safmarine, autre filiale de Maersk, a précisé la Commission de la concurrence sud-africaine (SACC) dans un communiqué.

"Tout cartel des compagnies maritimes dans cette région se traduit par une hausse des prix du transport de fret", a dit le commissaire à la concurrence Tembinkosi Bonakele. "De tels cartels ont pour effet d'entraver fortement la croissance économique de la région".

Maersk et MSC ont confirmé les perquisitions et dit qu'elles coopéraient avec les autorités. Les autres compagnies n'ont pas répondu dans l'immédiat aux sollicitations de commentaires.

"Le fait que la SACC procède à de telles inspections n'implique pas qu'une compagnie ait eu un comportement anti-concurrentiel", a dit Maersk.

La Commission européenne a accepté en juillet une proposition de 14 grands transporteurs maritimes visant à modifier leur méthode de tarification afin de mettre fin à une enquête de cinq ans sur des soupçons de pratiques anticoncurrentielles. (Joe Brock, Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Marc Angrand)