Coeuré-La BCE est encore loin de songer à durcir sa politique

lundi 26 septembre 2016 19h55
 

FRANCFORT, 26 septembre (Reuters) - Il faudra encore longtemps avant que la Banque centrale européenne (BCE) commence à envisager de rompre avec la politique monétaire accommodante qu'elle mène actuellement, a déclaré Benoît Coeuré, l'un des membres du directoire de l'institution, au quotidien allemand Süddeutsche Zeitung lundi.

Il a ajouté que si la BCE étudiait différentes possibilités pour assurer le bon déroulement de ses achats d'actifs sur les marchés, il n'était pas favorable à ce qu'elle achète des obligations émises par des banques, ni à ce qu'elle pratique une politique de "monnaie hélicoptère", c'est à dire de distribution directe de liquidités aux consommateurs.

"Je ne suis pas favorable au rachat d'obligations bancaires", a-t-il dit. "Cela ne serait pas la bonne solution pour inciter les banques à se réformer, à se débarrasser de leurs prêts non-performants et à identifier de nouveaux modèles économiques."

"Pour ce qui est de la monnaie hélicoptère, cela revient clairement à estomper la limite entre les politiques monétaire et budgétaire", a-t-il ajouté.

(Balazs Koranyi; Marc Angrand pour le service français)