Pfizer renonce à se scinder pour le moment

lundi 26 septembre 2016 13h09
 

26 septembre (Reuters) - Pfizer a annoncé lundi qu'il avait décidé pour l'heure de ne pas se scinder en deux sociétés distinctes cotées.

Le groupe pharamceutique étudiait cette possibilité depuis des années, en raison surtout du fait que ses médicaments protégés par des brevets voient leurs ventes augmenter, tandis que le portefeuille de génériques fait habituellement beaucoup moins bien.

Les investisseurs y repensaient depuis que Pfizer avait renoncé en avril à racheter Allergan en raison d'un changement de la réglementation fiscale aux Etats-Unis.

Pfizer a dit lundi que cette décision n'aurait aucun impact sur ses objectifs de 2016 et qu'il se réservait le droit de se scinder à l'avenir.

(Natalie Grover, Wilfrid Exbrayat pour le service français)