La BoJ doit soigner sa communication-FMI

lundi 26 septembre 2016 08h59
 

TOKYO, 26 septembre (Reuters) - La Banque du Japon (BoJ) doit continuer à éclaircir et à étoffer sa communication concernant l'évolution de sa politique monétaire après avoir adopté un nouveau cap pour cette dernière, a déclaré lundi un responsable du Fonds monétaire international (FMI).

Luc Everaert, chef de la mission Japon du FMI, a dit, lors d'un séminaire à Tokyo, que le Fonds saluait le changement de cap observé par la banque centrale nippone.

La BoJ a annoncé mercredi dernier l'adoption d'un objectif de taux à long terme, bouleversant ainsi le cadre de sa politique monétaire pour mettre l'accent davantage sur les taux d'intérêt que sur les rachats d'actifs, tout en réaffirmant son ambition d'atteindre le plus vite possible une inflation à 2%.

Everaert a ajouté qu'il fallait veiller avec soin à la stabilité du marché des emprunts d'Etat japonais à la suite de la nouvelle orientation de la politique monétaire de la BoJ.

Haruhiko Kuroda, le gouverneur de la BoJ, a déclaré de son côté que la banque centrale se tenait prête à employer tout moyen à sa disposition afin de réaliser son objectif d'une inflation de 2%.

"Il n'y a aucune limite à la politique monétaire", a-t-il déclaré. "En élaborant sa politique monétaire, la BoJ ne cessera d'innover et n'hésitera jamais être audacieuse". (Tetsushi Kajimoto et Stanley White, avec Leika Kihara, Wilfrid Exbrayat pour le service français)