LEAD 1-La Bourse de Tokyo finit en baisse de plus de 1%, le yen a pesé

lundi 26 septembre 2016 08h40
 

(Actualisé avec détails)

TOKYO, 26 septembre (Reuters) - La Bourse de Tokyo a fini en baisse de plus de 1% lundi, dans la foulée du recul de Wall Street vendredi et sous le coup de la vigueur du yen par rapport au dollar et à l'euro, évolution défavorable aux nombreuses valeurs exportatrices de la cote.

L'indice Nikkei a perdu 1,25%, soit 209,46 points, à 16.544,56 et le Topix, plus large, a cédé 13,72 points (-1,02%) à 1.335,84.

Au moment de la clôture de Tokyo, le dollar reculait de 0,12% par rapport au yen et l'euro de 0,11%.

La semaine dernière, le Nikkei avait gagné 1,42%. L'indice est en repli de 2,13% depuis le début du mois et en recul de 13,17% depuis le début de l'année.

Certains intervenants de marché ont noté que le débat télévisé entre Hillary Clinton et Donald Trump était susceptible d'être source de volatilité, surtout si le second sort vainqueur de l'épreuve.

Le débat, premier des trois face-à-face qui opposeront les deux candidats à l'élection présidentielle du 8 novembre, débutera à 21h00 locales (01h00 GMT mardi). A six semaines du scrutin, les sondages, longtemps favorables à Hillary Clinton, prédisent une élection beaucoup plus serrée que prévu, d'où l'importance de cet affrontement télévisé.

"Il n'y aura vraisemblablement rien qui affectera directement le marché actions japonais mais les investisseurs observent le marché des changes. Tout élément susceptible de déclencher les craintes d'un renchérissement du yen est mauvais pour les actions", a déclaré Takuya Takahashi, chargé de la stratégie chez Daiwa Securities.

Les fournisseurs d'Apple ont largement contribué à la baisse du Nikkei, les actions de ces derniers ayant souffert de déclarations du cabinet de recherche GfK disant que les ventes du nouvel iPhone 7 seraient inférieures à celle de l'iPhone 6 en Europe.

Le titre TDK a ainsi cédé 6,26%, accusant la plus forte baisse du Nikkei, Japan Display a perdu 7,36% et Murata Manufacturing 3,3%. (Ayai Tomisawa, Benoit Van Overstraeten pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)