15 août 2016 / 08:12 / il y a un an

Les ventes de H&M meilleures qu'attendu en juillet

STOCKHOLM, 15 août (Reuters) - Le géant suédois de l'habillement Hennes & Mauritz (H&M) a fait état lundi d'une hausse légèrement supérieure aux attentes de ses ventes en monnaies locales en juillet, ce qui accrédite sa prévision d'une amélioration des résultats au second semestre.

Les ventes du numéro deux mondial du secteur derrière l'espagnol Zara ont augmenté de 10% le mois dernier, le deuxième mois du troisième trimestre de son exercice fiscal, alors que les analystes financiers interrogés par Reuters prévoyaient en moyenne une progression de 9% seulement.

Juillet marque néanmoins le 10e mois consécutif de ralentissement de la croissance des ventes en rythme annuel, conséquence de la dégradation de la conjoncture pour l'ensemble du secteur, du durcissement de la concurrence sur l'entrée de gamme et de plusieurs mois de conditions climatiques défavorables sur certains grands marchés.

La tendance devrait toutefois s'améliorer à partir d'août, les bases de comparaison de l'an dernier devenant plus favorables. En août 2015, la croissance des ventes avait ainsi été limitée à 1%.

A la Bourse de Stockholm, l'action H&M gagnait 2,65% à 278,80 couronnes vers 8h05 GMT.

Pour Jamie Merriman, analyste de Bernstein, les résultats commerciaux de juillet ont sans doute bénéficié de remises tarifaires et les ventes à données comparables semblent avoir stagné sur un an.

LES CHANGES S'ANNONCENT PLUS FAVORABLES

H&M a vu ses bénéfices diminuer au cours des trois derniers trimestres clos, conséquence du ralentissement de la croissance des ventes mais aussi des investissement engagés dans le développement des ventes en ligne et dans de nouvelles marques, ainsi que de la hausse du dollar, qui fait monter les coûts d'achats en Asie.

De nombreux analystes s'attendent toutefois à une reprise de la croissance des profits à partir du quatrième trimestre grâce à des effets de change plus favorables.

Le directeur général de H&M, Karl-Johan Persson, a déclaré en juin que les conditions d'activité restaient favorables à une amélioration des résultats au second semestre de l'exercice fiscal en cours par rapport au premier.

Anne Critchlow, analyste de la Société générale, souligne toutefois que l'ampleur de cette amélioration annoncée dépendra des conditions météorologiques et de la capacité du groupe à augmenter ses prix.

"Le concept même de H&M repose sur le segment le plus concurrentiel en terme de prix du marché de l'habillement et nous restons prudents sur sa capacité à augmenter les prix", dit-elle.

"Ainsi, nous ne pensons pas que H&M soit en mesure de répercuter sur ses clients le coût de la livraison et des retours gratuits alors qu'internet va probablement devenir un canal de plus en plus important en terme de croissance", ajoute l'analyste, à la vente sur la valeur.

Anna Ringstrom; Marc Angrand pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below