July 28, 2016 / 10:32 PM / a year ago

LEAD 1-UBS propose un plan de sauvetage alternatif à Monte Paschi

3 MINUTES DE LECTURE

par Silvia Aloisi et Francesca Landini

LONDRES, 28 juillet (Reuters) - Banca Monte dei Paschi di Siena a annoncé jeudi avoir reçu une proposition de sauvetage de dernière minute de la banque suisse UBS, à quelques heures de l'annonce des résultats des tests de résistance du secteur en Europe.

Dans un communiqué, la troisième banque italienne a dit avoir reçu deux lettres d'UBS et de l'ancien ministre de l'Industrie Corrado Passera, sans en dévoiler le contenu.

Un porte-parole de Monte dei Paschi a dit que les deux lettres s'inscrivaient dans une même proposition. Le conseil d'administration a commencé à l'étudier et a demandé un complément d'information, a-t-il ajouté en promettant de communiquer quand il y aura du nouveau.

Trois sources proches du dossier ont indiqué que Corrado Passera, également ex-banquier puisqu'il avait dirigé Intesa Sanpaolo en d'autres temps, présenterait son plan vendredi aux administrateurs de Monte dei Paschi.

UBS, ont-elles ajouté, participe au plan, qui se veut une alternative à celui que préparent Monte dei Paschi avec ses banques conseil JP Morgan et Mediobanca.

Monte dei Paschi s'efforce de réunir dans les 24 heures un consortium bancaire pour garantir une augmentation de capital de cinq milliards d'euros, qu'elle espère pouvoir annoncer après la publication des résultats des tests de résistance vendredi à 20h00 GMT.

Selon des sources bancaires, les "stress tests" montreront que la banque toscane, fondée en 1472, n'a pas les fonds propres nécessaires pour résister à une situation économique tendue.

La santé chancelante de la plus ancienne banque du monde encore en activité peut menacer le système bancaire italien, l'épargne de milliers de particuliers qui détiennent ses obligations et aussi l'avenir politique du président du Conseil Matteo Renzi, de plus en plus fragilisé par les inquiétudes autour des banques de son pays.

Sans un plan de redressement crédible, la Banque centrale européenne pourrait ordonner la liquidation de Monte dei Paschi.

Le plan sur lequel travaillent JPMorgan et Mediobanca comprend la cession de dix milliards d'euros de créances douteuses mais il a subi un revers jeudi avec le refus de trois banques - Morgan Stanley et les italiennes UniCredit et Intesa SanPaolo - de participer à l'augmentation de capital.

Selon une source, la banque toscane a reçu toutefois des manifestations d'intérêt de Citigroup, Bank of America , Deutsche Bank et Credit Suisse.

Monte dei Paschi a aussi contacté Société générale , UBS et Nomura dans l'espoir de les faire participer à l'opération.

Une autre source, proche de Monte dei Paschi, a dit que la banque comptait annoncer vendredi les grandes lignes de son plan de sauvetage et avait bon espoir de parvenir à un pré-accord avec un nombre suffisant de banques.

Monte dei Paschi, Mediobanca, JPMorgan, UniCredit et Intesa n'ont pas souhaité commenter ces informations. Les autres établissements n'ont pu être joints dans l'immédiat. (avec Pamela Barbaglia à Londres, Véronique Tison pour le service français)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below