Fiat Chrysler visé par une class action en Californie

vendredi 24 juin 2016 00h35
 

LOS ANGELES, 23 juin (Reuters) - Des propriétaires de Jeep Grand Cherokee ont déposé jeudi une plainte en nom collectif contre Fiat Chrysler en Californie, accusant le constructeur italo-américain de dissimuler un défaut de la boîte de vitesse lié selon eux à plusieurs accidents mortels quand le véhicule mis en stationnement s'est déplacé, dont celui qui a coûté la vie dimanche dernier à l'acteur de Star Trek Anton Yelchin.

Selon la plainte déposée au tribunal de district de Riverside, à l'est de Los Angeles, le défaut concerne 811.000 véhicules parmi lesquels des 4x4 Jeep Grand Cherokee des années modèles 2014-2015, des Chrysler 300 de 2012-2014 et des Dodge Chargers de 2012-2015.

Les plaignants accusent FCA d'avoir dissimulé à la fois le défaut et les centaines d'accidents qui en ont résulté. Ils ajoutent que la "vague de publicité négative" qui a entouré les récentes révélations sur le problème a grandement diminué la valeur de leurs véhicules à la revente.

Michael Palese, porte-parole de Fiat Chrysler, a indiqué que le groupe ne ferait pas de commentaire avant d'avoir pris connaissance du contenu de la plainte.

Quelques heures plus tôt, le patron de la marque Jeep, Mike Mande, a annoncé qu'une révision des logiciels de 1,1 million de Jeeps rappelées pour un problème de boîte de vitesse serait disponible avant la fin du mois.

Anton Yelchin, 27 ans, a été tué dimanche par son Grand Cherokee vide, un modèle 2015, qui a dévalé la pente de l'allée de sa maison à Los Angeles, l'écrasant contre un mur et la grille d'entrée.

Maserati, une autre marque de Fiat Chrysler, a rappelé jeudi 13.092 voitures de luxe Quattrocento et Gibelin aux Etats-Unis pour un problème de déplacement en position de stationnement similaire à celui décelé chez Jeep. (Steve Gorman, Véronique Tison pour le service français)